À la croisée des mondes, tome 1 – Les royaumes du Nord

Standard

croisee des mondes1De Philip Pullman
Paru chez Folio Junior

Ce n’était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d’Oxford à la recherche éperdue d’aventures.
Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d’une extraordinaire particule. D’une taille microscopique, la Poussière que l’on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord – est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises…
Jetée au coeur d’un terrible conflit, Lyra sera forcée d’accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s’opposent des forces que nul ne l’avait préparée à affronter.

Une superbe découverte avec cette trilogie jeunesse qui a tout d’une grande. Dans ce tome 1, tout se met superbement en place et qui plus est, ce livre nous offre un épisode à part entière avec un début et une fin, chose que j’apprécie particulièrement dans une trilogie et qui est toujours prometteur pour l’ensemble. On est immédiatement pris dans l’action et tout s’enchaîne parfaitement bien.

L’idée de départ est excellente : qui n’a pas rêvé en observant la poussière briller et tourbillonner dans un rayon de soleil ? Elle est ici au centre de l’intrigue, mystérieuse et attirante… L’existence de mondes parallèles qui se dessine petit à petit est tout aussi intriguante. J’aime beaucoup l’idée des daemons, d’autant qu’elle permet ensuite des développements sympathiques. Enfin, l’histoire débute à Oxford, qui se prête tout à fait à l’exercice, avec ses grands collèges gris. Côté personnages, qui aurait pu mieux servir l’intrigue qu’une fillette au grand cœur qui n’a pas froid aux yeux ? Personne… Lyra partira pour un long voyage, guidé par son seul courage et on ne s’ennuiera pas un seul instant en sa compagnie. Elle m’a conquise, tout comme elle a conquis l’ours guerrier et bien d’autres encore.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s