Il faut sauver Athènes

Standard

il_faut_sauver_athenesAlice Leader
Traduit par Lilas Nord
Paru chez Gallimard jeunesse

Grèce, 492 avant J.-C. Nyrésa, la jeune orpheline, doit quitter son île natale pour fuir la guerre qui menace. Une nouvelle vie l’attend, qu’elle n’aurait jamais pu imaginer : Athènes, la ville fascinante, une mystérieuse cousine, un garçon troublant… Mais les armées perses sont aux portes de la cité, la grande bataille de Marathon va avoir lieu. Et c’est à Nyrésa de sauver Athènes.

Un petit voyage en Grèce fort sympathique… L’auteure est passionnée d’histoire et ça se sent. Ce roman est très bien documenté et même s’il s’agit de l’histoire d’une jeune fille et de ses amis, le fond historique est très présent et fiable. Les apartés relatifs à la mythologie grecque apportent également une touche originale au livre et on ressent bien l’héritage de celle-ci dans la vie du peuple grec. Par contre, du coup, ce n’est pas forcément un livre tout public et je dirais qu’il s’adresse plutôt aux lecteurs assidus ou plus âgés, même si les événements précédant la bataille de Marathon sont romancés et, de ce fait, plus faciles à aborder.

La carte présente au début du livre et le glossaire de la fin sont tous les deux une excellente idée. Ils aident bien le lecteur à se représenter les lieux et comprendre la terminologie particulière complexe. Cela permet également à l’auteure d’utiliser cette terminologie spécifique et de donner ainsi plus de vraisemblance au récit, tout en renforçant encore le côté pédagogique.

Les personnages, jeunes ou vieux, sont très attachants et on aimerait vraiment les aider.

Le récit est bien mené et captivant. Après avoir visité Thira, nous découvrons Athènes par les yeux de Nyrésa, pour ensuite nous plonger dans les complots et la course au pouvoir. Le fait qu’Agaristé soit le déclencheur de tout cela donne de la crédibilité à l’ensemble, car on peut effectivement imaginer qu’elle a accès à certaines informations de par sa position. Toutefois, je trouve que tout est un peu trop facile pour les jeunes filles. Elles ne rencontrent pas de véritable obstacle, si ce n’est celui du temps qui passe. Elles mènent leur enquête sans prendre plus de précautions que cela, alors qu’elles jouent à un jeu extrêmement dangereux et j’ai peine à croire qu’il aura tout simplement suffi à l’une d’entre elles de se trouver là au bon moment pour tout faire basculer. Pourtant, il semble qu’un signal a bien été envoyé au moyen d’un bouclier lors de la bataille de Marathon. Ici, c’est ensuite l’imagination d’Alice Leader qui a fait le reste, pour notre plus grand bonheur.

J’aurais toutefois apprécié que le sort des traîtres soit un peu plus développé à la fin… Cette aventure s’est un peu trop vite terminée à mon goût. On monte superbement en puissance jusqu’à la bataille, mais ensuite il ne se passe plus grand-chose. À la fois, tout est bien qui finit bien et c’est parfait comme ça !

En résumé, ce livre est très agréable et instructif. J’en recommande vivement la lecture. J’ai fait un beau voyage à Athènes en compagnie de Nyrésa et je remercie encore Livr@ddict et Gallimard jeunesse pour ce partenariat.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s