Le voyage du Jerle Shannara – Trilogie

Standard

Terry Brooks
Traduction par Emilie Gourdet
Paru chez Bragelonne

Cette trilogie fait partie d’un cycle de 21 romans au jour d’aujourd’hui, mais peut se lire indépendamment. Il est toutefois préférable de lire les trois livres de la trilogie à la suite, car un rebondissement survient à la fin de chacun des livres, annonçant ainsi le prochain.

Jerle shannara 1Tome 1 – La Sorcière d’Ilse

Partez pour un périlleux voyage vers une terre lointaine et d’étranges magies, à bord du fabuleux navire aérien connu sous le nom de Jerle Shannara…

Lorsqu’un elfe est retrouvé à demi noyé à la surface des eaux de la Ligne de Partage Bleue, un vieux mystère remonte à la surface. Trente ans plus tôt, le prince elfe Kael Elessedil est parti à la tête d’une expédition en quête d’une magie légendaire qu’on disait plus ancienne et plus puissante que toute autre au  monde. De tous ceux qui sont partis pour ce funeste voyage, aucun n’est jamais revenu…

Jusqu’à ce jour. Car l’elfe sauvé des eaux a sur lui une carte couverte d’étranges symboles, qu’un seul homme est en mesure de déchiffrer : Walker Boh, le dernier druide. Mais quelqu’un d’autre en saisit le sens : l’envoûtante Sorcière d’Ilse, détentrice d’une magie sombre et impitoyable. Elle ne reculera devant rien pour s’emparer de la carte…

La Quête se met en place. On assiste d’une part au recrutement des membres de l’expédition et à la préparation de celle-ci, que ce soit du côté des « gentils » ou de la « méchante ».

Des alliances se nouent, des intrigues se jouent dans l’ombre. De nombreuses questions restent en suspens, ce qui enveloppe la Quête elle-même d’une aura de mystère. D’un autre côté, le rythme est soutenu et les rebondissements s’enchaînent, ce qui est appréciable. Les membres de l’expédition sont plutôt du genre classique : druide, nain, elfes, deux détenteurs de magie ancienne,… Le cheminement de l’expédition jusqu’au lieu de destination final de la Quête n’est pas follement original non plus. Les épreuves subies en chemin ne sont ni très difficiles, ni détaillées outre mesure. Les membres de l’expédition finissent par atteindre Châteaubas, le but de leur expédition et tout s’achève brutalement, dans le chaos. En revanche, les réflexions des personnages et le développement de l’intrigue ouvrent des perspectives sympathiques. L’objet véritable de la Quête reste mystérieux et les raisons de la présence de chacun donnent à réfléchir, d’autant qu’elles ne sont dévoilées que petit à petit. Par ailleurs, le récit repose sur des bases solides et le fait que cette trilogie fasse partie d’un cycle lui donne plus d’ampleur. La partie concernant la magie de la Sorcière d’Ilse est particulièrement intéressante, car on sort du cadre de la magie traditionnelle. En bref, on sent un potentiel, mais on est plutôt dans l’expectative avec ce premier tome.

Jerle shannara 2Tome 2 – Antrax

Menée par le dernier des druides, Walker Boh, une compagnie de courageux explorateurs a traversé des mers inconnues en quête d’une magie insaisissable. Mais alors que l’équipage resté à bord du Jerle Shannara subit l’assaut de forces malfaisantes, que le protégé du druide, Bek Rowe, est poursuivi par la mystérieuse Sorcière d’Ilse, et que Walker se retrouve prisonnier d’un labyrinthe sous la cité en ruine de Châteaubas, traqué par un ennemi invisible, qui peut nous dire si toute l’équipe n’a pas été attirée là à des fins sinistres ?

Car quelque chose vit à Châteaubas. Quelque chose qui n’est pas humain. Quelque chose dont l’âge se perd dans la nuit des temps et qui convoite la magie des druides, des elfes et même de la Sorcière d’Ilse…

J’ai retrouvé mes héros, que j’avais laissés en bien mauvaise posture il y a quelque temps de cela… D’autant que le tome 1 s’était terminé un peu abruptement ! Fort heureusement, je les ai retrouvés exactement là où je les avais laissés et j’ai pu suivre la rencontre houleuse entre la Sorcière d’Ilse et Bek Ohmsford.

Ce tome 2 se déroule exclusivement à Châteaubas et ses alentours. Il y aura quatre grands « axes » : la relation (je pourrais aussi dire la confrontation !) entre Bek Ohmsford et la sorcière, les combats auxquels les membres de l’expédition doivent faire face, d’abord dans les ruines de Châteaubas où on apprendra un peu mieux ce qui est arrivé aux uns et aux autres, puis dans les alentours, tandis que les survivants continuent de se battre pour rester en vie, le sort des vagabonds, sur le navire et, la partie la plus importante, qui se déroule à la suite de Walker sous la terre.

Jusque-là il y avait la méchante, désormais nous voilà face à l’Ennemi ! Nous ferons connaissance avec l’ennemi et nous apprendrons ses motivations. Nous verrons ensuite comment une poignée de survivants de l’expédition réagiront, confrontés à cette situation et aux méthodes barbares de l’ennemi. Les pauvres auront bien du fil à retordre et nombreux sont ceux qui n’en sortiront pas indemnes.

J’ai beaucoup aimé ce tome 2 où l’on sort du schéma classique de la quête fantastique. Le méchant est en effet très différent de ce que l’on rencontre habituellement dans ce genre de récit et on oscille ici entre fantasy et science-fiction. Le combat qui oppose la science et la magie est passionnant et l’univers de Châteaubas est très intéressant et original. Les protagonistes se retrouvent confrontés à quelque chose qu’ils ne connaissent pas et leurs réactions et leurs difficultés apportent beaucoup de piment au récit. Le trésor s’avérera différent de ce à quoi ils s’attendaient tous…

J’ai bien apprécié également la partie Bek-Sorcière d’Ilse qui est traitée assez longuement et sera certainement développée plus avant encore dans le troisième tome. J’aime également les particularités de l’enchantement de Shannara, qui offrent une nouvelle approche de la magie. La diversité des personnalités et des aventures des principaux protagonistes de ce roman rend le tout très palpitant et offre à ce tome une grande richesse. Le texte est également plus fluide que celui du premier tome.

En résumé, je n’étais pas certaine de mon choix avec le premier tome, mais le deuxième m’a bien plu, notamment par son originalité, nous verrons ce qu’il en sera pour le troisième ! Vu la fin du second, je pense que les rebondissements vont se poursuivre et que l’aventure est loin d’être terminée !

Jerle shannara 3Tome 3 – Morgawr

La quête du fabuleux navire aérien file vers sa conclusion et les intrépides héros des Quatre Terres lui ont déjà payé un lourd tribut. Mais les voilà traqués par leur plus terrible ennemi, en la personne du Morgawr, le sorcier séculaire qui se nourrit de l’âme de ses ennemis !

Il veut s’emparer des légendaires livres de magie ancestrale et détruire celle qui l’a trahi, la Sorcière d’Ilse, sa disciple de l’ombre. Or celle-ci, placée face au pouvoir de l’Épée de Shannara, s’est réfugiée au plus profond de son propre esprit. Désormais à la merci de ceux qui réclament vengeance, elle n’a plus d’autre protecteur que son frère perdu de longue date, Bek Ohmsford, déterminé à racheter les torts de sa sœur bien-aimée… et à la livrer au destin que le druide Walker Boh a prédit pour elle.

On pouvait penser qu’on avait fait le tour des ennemis, eh bien non, l’affreux méchant, l’ennemi ultime arrive ici, pour donner encore un peu de fil à retordre à nos héros, qui sont de moins en moins nombreux. Comme les membres de l’expédition sont très éparpillés au début de ce tome, le récit est un peu haché, car on passe de grands moments avec les uns ou les autres, avant de retrouver les suivants. En revanche, ils devront faire face à des difficultés et des situations qui ne manquent pas d’intérêt, jusqu’à ce qu’ils soient de nouveau tous confrontés à un ennemi commun au nom imprononçable, le Morgawr, venu chercher vengeance et tenter de s’approprier la magie découverte à Châteaubas. Il y aura des moments héroïques et d’autres où les personnages devront simplement affronter leur lassitude et leurs peurs…

Walker Boh a déclaré avant de mourir que le plus important était de ramener Grianne Ohmsford chez elle, mais nul ne sait pourquoi et ceci apporte un peu de piquant. Jusqu’au dernier moment, on ne sait pas pourquoi cela était si important.

Je ne dévoile pas le dénouement, mais je tiens encore à souligner que l’épilogue, relativement ouvert quant à l’avenir des membres de l’expédition rentrés dans les Quatre Terres offre un beau potentiel, conduisant le lecteur à s’interroger et échafauder des théories diverses. Une suite est possible, perspective appréciable.

Le début, et peut-être un peu la fin aussi, un peu trop classiques à mon goût sont compensés par l’originalité de la partie qui se déroule à Châteaubas. L’auteur a su créer un univers sympathique et enchaîne habilement les aventures et les rebondissements.
En revanche, le cheminement du druide Walker Boh n’est pas très clair, que ce soit de son vivant ou après sa mort… Au final, on ne comprend pas très bien ce qu’il est venu chercher.

Pour conclure, malgré quelques défauts, cette trilogie n’est pas dénuée d’intérêt et offre une lecture divertissante.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s