Troie, tome 2 : Le Bouclier du Tonnerre

Standard

Troie2David Gemmell
Traduit de l’anglais par Rosalie Guillaume
Paru chez Bragelonne

La guerre menace. Tous les rois de la Grande Verte se rassemblent, chacun dissimulant de sinistres plans de conquête et de pillage. Dans ce maelström de traîtrise, trois voyageurs vont faire osciller la balance : Pira, une prêtresse fugitive cachant un terrible secret ; Calliadès, un guerrier aux idéaux élevés et à l’épée redoutable et son meilleur ami, Banoclès, qui se taillera une légende dans les combats à venir. Ensemble, ils voyagent jusqu’à la fabuleuse cité de Troie, où les ténèbres viendront bientôt éclipser pour des siècles les triomphes et les tragédies des mortels ordinaires. Car l’époque glorieuse de l’âge du bronze n’est pas taillée pour les hommes, mais pour les héros !

Comme je le disais, j’ai donc enchaîné avec le tome 2. Celui-ci n’a rien à envier au premier et nos grands héros vivent une fois encore des aventures incroyables, qui nous font trembler ou exulter, selon les moments.

Deux personnages prendront plus d’ampleur dans ce livre : Calliadès et Banoclès, deux personnalités bien trempées, une fois encore. Banoclès apportera également une excellente touche d’humour avec son franc-parler et son tempérament va-t-en-guerre. Les personnages, toujours très soignés, donnent une belle profondeur et crédibilité au récit. Ils sont d’autant plus crédibles, qu’ils sont également faillibles : ils ont des doutes, complotent, trahissent. Leurs actions et leurs vies sont menées par des sentiments profonds. On ne peut qu’admirer Hector, Hélicon et Achille, qui sont impressionnants. Les rois, quant à eux sont tous plus fourbes et calculateurs les uns que les autres et on assiste à une lutte pour le pouvoir et l’argent. Ils y seront tous mêlés, parfois malgré eux, et Ulysse lui-même ne peut y échapper, même s’il ne souhaitait pas prendre parti au départ. Les intrigues sont complexes, à la hauteur des relations diplomatiques et des aspirations des uns et des autres. Les alliances qui se créent et les luttes d’influence donnent un bel aperçu des relations « diplomatiques » de l’époque.

En bref, j’ai terminé le tome 2 tout aussi bluffée que par le tome 1. J’ai eu beaucoup de mal à m’extraire de cet univers particulier et impitoyable et à sortir de la danse. Il ne restait plus qu’une solution, attaquer le tome 3 et voir comment tout cela allait bien pouvoir se terminer, en sachant déjà que tous ces personnages auxquels j’étais déjà si attachée ne pourraient pas s’en sortir indemnes, surtout au vu des affrontements qui se préparaient.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s