Une vie de pintade à Berlin

Standard

PintadesHélène Kohl
Paru chez Calmann-lévy

Berlin, capitale de l’Allemagne et de l’Europe, capitale de la fête, capitale de la liberté… Berlin où l’on vient tour à tour s’encanailler et s’inspirer, une ville qui n’en finit pas de connaître des transitions. En huit chapitres décoiffants, Une vie de Pintade à Berlin vous guidera dans ses coulisses féminines, avec carnet d’adresses pointu et radioscopie en profondeur des habitants.

Féministes et indépendantes, rebelles et libertaires, les Berlinoises portent leur ville chevillée au corps. Elles sont DJettes, designers, actrices porno-lesbiennes, éternelles adolescentes ou mères de famille. Elles sont naturelles, sans fards, sans artifices. La mode est d’abord pratique pour elles, qui filent sur leurs vélos le long de la Spree. Leurs cafés sont légendaires, leurs brunchs dominicaux, incontournables, leurs saucisses, mythiques, et leurs saunas, indispensables.

Qu’on ne vienne pas leur dire qu’à Berlin l’hiver est trop long : les salles de vapeur sont là pour réchauffer les corps, les marchés de Noël pour réchauffer les cœurs et, pour se réchauffer les sangs, les Pintades berlinoises savent faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

Que vous soyez Berlinoise pour un week-end, une année ou une vie, Une vie de Pintade à Berlin vous montrera le chemin des plaisirs teutons. Afin que vous aussi puissiez dire : « Ich bin eine Berlinerin. »

Ce livre est l’un der derniers-nés de la collection Une vie de pintade dirigée par Layla Demay et Laure Watrin. Les illustrations lui donnent un petit côté chick-lit, renforcé par le titre choisi. Ici on cause aux filles ! Et de surcroît, ce sont elles qui sont au cœur de l’ouvrage.

Alors je me suis dit, relevons le défi et voyons ce que cette histoire de pintade a sous la patte…

Finalement, ce livre de prime abord « girly » sait s’adresser aux filles sans les paillettes et le rose fuchsia. Un bon point, donc !
Ensuite, le style d’Hélène Kohl sied parfaitement au propos et met bien dans l’ambiance. Léger, humoristique, un poil décalé. Une plume sympa, quoi ! On a l’impression de discuter le bout de gras entre copines, c’est parfait. Et puis on voit qu’elle sait de quoi elle cause, ça fleure le vécu !

Pourtant, sous une apparence légère, il s’agit ici d’un véritable guide de la vie berlinoise. Les différentes parties explorent méthodiquement tout ce qui peut intéresser la potentielle visiteuse, avec un éclectisme qui se doit d’être salué. Il y en pour tous les goûts et pour toutes les durées de séjour ! Une mention spéciale également aux passages plus sérieux glissés ici et là au sujet des clivages sociaux, des relations Est-Ouest ou immigrés-Allemands, etc. Les rubriques adresses, bons plans confirment l’orientation « guide ». Cela m’a fait penser à l’incontournable Petit Paumé de Lyon, avec plus d’anecdotes et moins d’adresses.

Surtout, ce portrait des Berlinoises a fait remonter plein de vieux souvenirs à la surface. Je suis déjà allée à Berlin (j’en ai essentiellement gardé un souvenir squats, alternatifs, grands parcs…), mais ce sont surtout les Allemandes que j’ai retrouvées ici. De nombreuses anecdotes m’ont fait sourire en me rappelant mes péripéties en vélo pour aller à la Fac, mes premières leçons de tri des déchets, la Seitenwurst et sacro-sainte Bratwurst, les super bottines genre y’-a-pas-mieux-pour-l’hiver-mais-j’ai-jamais-retrouvé-ça-ailleurs, ma perplexité lors de ma première rencontre avec les toilettes à l’allemande, le look informe adopté avec enthousiasme, les barbecues improvisés, bref, un pays où les gens sont chaleureux, accueillants et savent si bien faire oublier la froidure des mois d’hiver… Et puis je dois être un peu Berlinoise dans l’âme puisque j’ai choisi les couches lavables pour ma progéniture, ce qui, en France, relève du défi ultime ! Mais je m’égare…

Je remercie vivement Calmann et Livr@ddict pour ce partenariat et je conseille cet ouvrage à toutes celles qui prévoient de se rendre à Berlin. On y apprend d’autres choses que dans les guides traditionnels. C’est parfait pour se mettre dans le bain. Et si vous, pintades qui m’avez lue, ne partez pas à Berlin, sachez que la collection propose également d’autres destinations !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s