Monthly Archives: May 2014

Calpurnia

Standard

CalpurniaDe Jacqueline Kelly
Paru chez L’école des loisirs

Calpurnia Tate a onze ans. Dans la chaleur de l’été, elle s’interroge sur le comportement des animaux autour d’elle. Elle étudie les sauterelles, les lucioles, les fourmis, les opossums. Aidée de son grand-père, un naturaliste fantasque et imprévisible, elle note dans son carnet d’observation tout ce qu’elle voit et se pose mille questions. Pourquoi, par exemple, les chiens ont-ils des sourcils ? Comment se fait-il que les grandes sauterelles soient jaunes, et les petites, vertes ? Et à quoi sert une bibliothèque si on n’y prête pas de livres ? On est dans le comté de Caldwell, au Texas, en 1899.Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia partage avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes, elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d’être une jeune fille à l’aube du XXe siècle.
Apprendre la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté ?

 

Du haut de ses 11 ans, Calpurnia Tate se pose beaucoup de questions.
Et ce n’est pas son grand-père qui va l’en dissuader, bien au contraire. Il initiera Calpurnia à la botanique et en fera une naturaliste chevronnée.

Mais comment concilier cette double vie : les recherches scientifiques avec le grand-père et les exigences de ses parents (tellement éloignées l’une de l’autre) ? Calpurnia n’a pas fini de se poser des questions ! Elle cherche, réfléchit, apprend, mais a du mal à trouver sa place. Au Texas en 1900, les perspectives d’avenir des demoiselles se bornent à espérer faire un bon mariage. Même si Calpurnia ne veut pas de cette vie-là, même si elle est affreusement empotée au crochet, tricot et compagnie, même si ses talents de cuisinière sont lamentables, même si ses manières laissent un peu à désirer… a-t-elle vraiment le choix ?

Très vite conquis par cette jeune fille courageuse et indomptable, le lecteur se prend au jeu et espère le meilleur avenir pour elle, un avenir qui lui ressemble. Par ailleurs, il ne manquera pas de faire le parallèle entre notre situation actuelle et celle de l’époque, réalisant ainsi le chemin parcouru en termes de droits et de libertés de la femme.

Calpurnia n’a pas usurpé son prix Sorcières 2014 et se déguste lentement, en savourant chaque page, comme un bon dessert.

Advertisements

Mes ateliers scientifiques

Standard

Mes ateliers scientifiquesFrançois Aulas,
illustrations Lionel Larchevêque

Paru chez Tourbillon

35 fiches-expériences pour que les apprentis scientifiques s’amusent à manipuler, explorer et découvrir les grands mystères de la science et de la matière !

Ce petit coffret (qui a le mérite de ne pas être trop volumineux) propose des fiches pour s’essayer aux expériences scientifiques sur l’air, l’eau, l’électricité, les matériaux et le mouvement. Chaque thème est clairement identifié par une couleur, pour s’y retrouver plus facilement au gré de ses envies, avec un sommaire en prime.

Une rubrique Étonne-les tous est également proposée tout à la fin, avec des petits tours qui épateront sans aucune doute la galerie !

Les fiches sont très bien faites : claires, suffisamment explicatives (sans perdre l’enfant sous une avalanche d’informations), elles vont efficacement à l’essentiel. Chaque fiche propose une expérience facilement réalisable et, pour la plupart ne nécessitant pas énormément de matériel et, au verso, des explications concrètes et des anecdotes intéressantes sur le sujet concerné. Une approche pédagogique tout en restant très ludique, donc !
Les fiches sont par ailleurs classées par niveau de difficulté, de une à trois étoiles, pour que chacun s’y retrouve.

Grâce à ces fiches, l’enfant peut expérimenter (sans danger), se poser des questions, trouver les bonnes réponses et aller un peu plus loin. Et il lui suffit de potasser la rubrique Étonne-les tous pour briller au prochain repas de famille ! En attendant, voilà de quoi occuper intelligemment cette dernière semaine de vacances !
À partir de 7 ans.