Souvenirs de papier

Standard

Souvenirs de papierTexte Baptistine Mésange
Illustrations Jessica Lisse
Paru chez Philomèle

“Sur une feuille de papier apportée par le vent, les souvenirs prennent vie et s’envolent : le doudou tant aimé, les jouets, mais aussi les rêves, les rencontres, les secrets…”

Le personnage (qui reste inconnu mais c’est sans importance car il pourrait s’agir de n’importe lequel d’entre nous) nous raconte ses souvenirs, qu’il a couchés sur le papier. Souvenirs réels ou extrapolés, c’est fou ce qu’on peut rêver avec un morceau de papier. D’ailleurs, dès que l’enfant sait tenir un crayon, il dessine ! Son monde, ses peurs, ses envies. Plus tard, on continue toujours de griffonner sur des papiers ici et là, distraitement en faisant autre chose ou de façon plus appliquée. Parce que dessiner libère l’imagination, détend et permet parfois aussi d’aller à l’essentiel. Et lorsqu’on retrouve de vieux dessins, ce sont tout un tas de souvenirs qui refont surface, comme par magie.

Ici il est aussi question d’amour, de solitude à combler, de liberté, d’amusement, de respect de l’autre, de chemin à suivre, de secrets, comme autant de thèmes qui se croisent et emportent le lecteur. Les illustrations fraîches et colorées font le reste.

Un petit livre haut en couleurs ! Une belle balade…

Comme les vacances approchent et que c’est l’euphorie générale, j’organise (et c’est une première) un petit concours.
Vous avez donc une semaine, jusqu’à mercredi 18 pour me raconter votre plus beau souvenir de papier ou non en commentaire. Le gagnant sera tiré au sort mercredi soir et recevra un exemplaire de Souvenirs de papier.

Advertisements

10 responses »

  1. Mon plus beau souvenir, c’est un souvenir d’enfance. Ce sont les (fausses) émissions de radio qu’on faisait avec ma petite sœur. On choisissait la musique, on écrivait nos textes, on faisait même nos publicités … un walkman (oui je suis trèèèèès vieille, j’ai connu le walkman :p ), un enregistreur à cassette et le tour était joué! J’ai d’ailleurs toujours les vieilles cassettes de notre “Radio M…” et je les écoute parfois avec mes enfants 🙂 Les moments qu’ils préfèrent: quand leur grand-mère nous crie dessus pour qu’on vienne enfin à table O:)

    • C’est rigolo parce que j’en parlais justement ce week-end, avec mes cousines, on enregistrait nos parents qui venaient nous gronder parce qu’on ne dormait pas le soir. A la fois, l’ambiance dortoir favorise guère le sommeil !

  2. Mon plus beau souvenir de papier. Un papier d’imprimante tout bête, format A4, dans une enveloppe. Imprimés dessus, une date, mon nom, quelques chiffres lus avec avidité sur un parking au bord de la Sorgue. Je le savais bien. J’étais enceinte de mon merveilleux Aksel ❤ Comme nous l'avons regardé de longs moments, ce papier!

  3. Mes plus beaux souvenirs de papier : mes échanges de courrier avec ma meilleure amie lorsque nous étions adolescentes. Il n’y avait pas de SMS et de MP sur FB et nous choisissions le plus joli papier à lettres que nous trouvions… Attendre ensuite les lettres était très plaisant…

    • Ah oui, qu’est ce que j’ai pu correspondre par courrier, moi aussi. Et comme tu dis, l’attente était tout aussi sympa que la rédaction de la réponse !

  4. Mon plus beau souvenir de papier.. sûrement les chansons et les poèmes écrits avec ma meilleure amie de mon enfance, on commençait à écrire nos premières phrases puis on se mettait à chanter à tue-tête en inventant complètement les paroles (on tentait l’anglais, sans savoir le parler.. une catastrophe!).. bref, on en oubliait le papier. Des souvenirs comme ça j’en ai des tonnes avec elle..

    Elle qui ne fait malheureusement plus partie de mon entourage, elle qui va se marier en septembre.. Ca fait du bien de raviver ces souvenirs..

  5. Un vrai souvenir de papier même s’il n’est pas si ancien que ça : j’ai appris à mon fils à faire des bateaux en papier et évidemment, il les a fait… couler dans son bain !

    • Aussi loin que je m’en souvienne,
      A chaque coin de papiers
      Griffonné à l’encre charbonnière
      Des yeux de princesses îliennes.

      Puis sur les marges
      Emmergeant
      Comme des serpents rempants
      Des feuilles de palmiers
      Pour un rêve sur une île parfumée.

  6. Mon plus beau souvenir de papiers c’est un poème que j’avais écrit toute seule à l’âge de 7 ans quand ma chienne est morte. Je l’ai retrouvé il n’y a pas si longtemps (aujourd’hui j’ai 30 ans de plus..) et j’ai été émue de le relire.
    Si je gagne ce livre, je le lirai à mon petit garçon.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s