Quatre soeurs – Tome 1 Enid

Standard

quatre-soeurs-tome-1-enid_0Quatre soeurs tome 1 Enid
De Malika Ferdjoukh et Cati Baur
Paru chez Rue de sèvres

– C’est quoi cette histoire de fantôme ?
– Rien, c’est Enid.
– Enid ? Qu’est-ce que c’est ?
– Enid, ma petite soeur… Tu sais : ce truc qui porte des barrettes et plein de poils de chat.

Enid est la plus jeune des cinq sœurs Verdelaine. Celle que personne ne croit quand elle dit avoir entendu un fantôme hurler dans le parc, celle qui aime le cake aux noix et dormir avec les chats Ingrid et Roberto, celle qui recherche Swift, sa chauve-souris disparue dans la tempête.

Au milieu de cette fratrie, Enid sait très bien où se trouve sa place la plus confortable : dedans quand il faut, dehors quand ça l’arrange !

Formidable série qui a déjà connu un franc succès sous forme de roman, Quatre sœurs se lance au format roman graphique. Un petit aparté en fin de livre explique comment Malika Ferdjoukh et Cati Baur se sont rencontrées puis apprivoisées…

On ouvre le bal avec Enid, la plus jeune. En la suivant au retour de l’école, on apprend petit à petit tout ce qu’il y a à savoir et on entre tout de suite dans l’ambiance : la vieille maison aux volets qui claquent et aux planchers qui grincent là tout au bord de la falaise, les sœurs, toutes différentes, qui y vivent seules depuis la mort de leurs parents il y a quelques années (un siècle à l’échelle d’Enid).

Même si Enid est au centre de ce tome, c’est toute la famille qui nous est présentée. Leurs habitudes, leurs soucis, leurs secrets. On rencontre également les parents qui apparaissent à l’une et l’autre sous forme de fantômes fantasques.

Tenace, courageuse, Enid est une vraie héroïne qui n’a pas froid aux yeux. Une héroïne au cœur tendre qui se soucie du bien-être des animaux, avant le sien peut-être. Une petite fille qui va de l’avant…

Le format graphique va très bien à cette histoire toute en finesse. Texte et illustrations se complètent, pour aller plus loin, jusqu’aux non-dits. Les sœurs sont belles, attachantes, chacune dans leur style, plus vraies que nature. Si bien qu’on dit « encore » et qu’on a hâte d’attaquer le second tome (Hortense) pour passer encore un peu de temps avec ces nouvelles amies.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s