Une colonne de feu

Standard

Une colonne de feuDe Ken Follett
Paru chez Robert Laffont

Noël 1558, le jeune Ned Willard rentre à Kingsbridge : le monde qu’il connaissait va changer à tout jamais… Les pierres patinées de la cathédrale dominent une ville déchirée par la haine religieuse et Ned se retrouve dans le camp adverse de celle qu’il voulait épouser, Margery Fitzgerald.
L’accession d’Élisabeth Ire au trône met le feu à toute l’Europe. Les complots pour destituer la jeune souveraine se multiplient, notamment en France où la séduisante Marie Stuart – considérée comme l’héritière légitime du royaume anglais et issue de la redoutable famille française de Guise – attend son heure. Pour déjouer ces machinations, Élisabeth constitue les premiers services secrets du pays et Ned devient l’un des espions de la reine. À Paris, il fait la connaissance de la libraire protestante Sylvie Palot dont le courage ne le laisse pas indifférent…
Dans ce demi-siècle agité par le fanatisme qui répand la violence depuis Séville jusqu’à Genève, les pires ennemis ne sont cependant pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n’importe quel prix.

Tous les fans des Piliers de la terre (et ils sont nombreux) se sont sans doute réjouis de la sortie de ce nouvel opus, option gros pavé de 922 pages…

Dans les faits, il ne s’agit pas d’une suite. Le lieu principal de l’intrigue, celui où les personnages reviennent à intervalles réguliers est Kingsbridge mais on fait un petit saut dans le temps. On ne retrouve donc pas les personnages des précédents mais l’ambiance est là.

Très vite, Ken Follett nous emporte dans son histoire, comme il sait si bien le faire. Cette fois-ci nous voyagerons en Angleterre, en France, en Espagne, aux Pays-Bas et même plus loin encore. Mais partout la rivalité oppose catholiques et protestants. Ceci constituera le thème principal du livre.
Trahisons, complots, rois, reines, petites gens, c’est une grande fresque qui se dessine… pleine de tournants et de rebondissements.

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle aventure, même si quelques passages auraient pu être raccourcis à mon goût. Cela étant, c’est tellement agréable de prendre son temps…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s