Inkarmations

Standard

InkarmationsDe Pierre Bordage
Paru aux éditions Leha

Opposés dans un affrontement qui semble sans fin, karmacharis et rachkas s’affrontent depuis la nuit des temps. Dans l’ombre, le souverain des abîmes et ses sbires, les rakchas, s’acharnent à précipiter l’humanité dans le néant tandis que les seigneurs du Karma veillent à sa survie et envoient leurs karmacharis pour intervenir dans les affaires humaines lorsque la trame karmique est déséquilibrée, qu’elle menace d’entraîner l’humanité et la Création tout entière à sa perte. Un conflit qui nous entraîne à travers le temps : passé, présent ou futur, moyen-âge, préhistoire, antiquité, colonisation spatiale, guerres futures, XXe siècle…
Mais le souverain des abîmes semble avoir trouvé le moyen de porter un coup fatal à l’humanité et d’obscurcir la légendaire clairvoyance des Seigneurs du Karma dont le Vimana lui-même semble gangrené de l’intérieur. Les Sages du Conseil, les administrateurs du Vimana, ne seraient-ils pas les premiers alliés du souverain des abîmes et de ses démons?

Après un début un peu complexe et confus visant à camper une lutte plurimillénaire entre les karmacharis (qui protègent la trame karmique) et les rakchas (les démons qui cherchent à la détruire) au-delà des frontières du temps, l’intrigue prend corps dans un moment dramatique où les démons sont en passe de remporter la victoire. Ce sera l’occasion de faire converger les différents personnages que rien ne semblait lier au départ et jeter toutes les forces dans la bataille. Tout s’assemble enfin et fait sens !

Le récit nous apportera son lot de rebondissements, de complots, de trahisons, mais aussi de philosophie. Les personnages principaux sont fascinants et attachants. Ils devront sans cesse louvoyer entre les principes établis, les missions et leurs vœux les plus chers et feront preuve d’une grande humanité en dévoilant tour à tour leurs forces et leurs faiblesses, exposant leurs limites pour mieux les dépasser.

Initialement inspiré du karma bouddhique, ce roman finit par le dépasser pour apporter une vision universelle de la foi et de la spiritualité… Par le biais de la fiction, le message passe très bien.
Le rythme soutenu finira de convaincre le lecteur…

Pour ma part, même si l’ensemble constitue une lecture non désagréable, le début décousu ne m’a pas emballée et j’ai trouvé la fin trop hâtive…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s