Category Archives: Fantastique

Le grand livre pop up de Poudlard

Standard

Pop upde Matthew Reinhart et Kevin Wilson
Paru chez Gallimard jeunesse

Un magnifique pop-up grand format, à feuilleter comme un livre classique duquel surgissent d’ingénieuses animations, ou à déployer entièrement pour former une carte géante de Poudlard. Un trésor d’ingéniosité et un objet collector pour redécouvrir les lieux mythiques de la plus célèbre des écoles de sorcellerie.

On peut le lire comme un album normal en “feuilletant” les pages (ce qui donne 5 doubles). Comme les parties pop up principales sont grosses, les pages doivent être tournées avec précaution. Sur chaque double, on trouve encore des éléments à tirettes et des petits pop ups variés, accompagnés de courts textes explicatifs sur l’univers Harry Potter (école, professeurs, cours, quidditch). Des petites surprises sont disséminées sur chaque double, cela rend la découverte plus palpitante ! Les ingénieurs papier ont vraiment fait un superbe travail.

Lorsque vous avez bien joué avec tous les mécanismes et pris le temps de tout découvrir et admirer, le moment est venu de s’armer de courage et de tenter le dépliage total des maquettes. Pour ce faire, une notice est fournie car l’opération est un peu délicate, surtout la première fois. Pour autant, le jeu en vaux la chandelle car une fois tout déplié, vous obtiendrez une maquette de Poudlard, forêt interdite incluse, de 84×94 cm (soyons précis !). Vous pourrez alors profiter de l’ensemble avant de vous lancer dans le repliage (en espérant mieux vous en sortir qu’avec votre tente Quechua pop up !) en procédant tout simplement en sens inverse, comme le dit la notice. Assez plaisanté, je vous rassure tout de suite, cela se fait très bien ! Une fois cette opération terminée, il ne reste plus qu’à ranger le tout dans le coffret, jusqu’à la prochaine crise de nostalgie. Vous pouvez également le laisser déplié en expo sur votre table de salon pendant quelque temps pour en profiter au maximum !

Pas de doute, c’est un bel objet, plutôt destiné aux collectionneurs. Ceux-ci n’apprendront rien de nouveau sur l’univers de leur sorcier préféré mais se feront plaisir avec des pop ups vraiment spectaculaires proposant toute une scénographie. Les plus jeunes se feront peut-être accompagner par un adulte pour la manipulation, afin de garantir sa longévité. Même s’il semble plutôt solide pour un pop up, ce livre est vraiment à manipuler avec soin et précaution.

Mais alors, il est parfait, me direz-vous ? Oui, si on en attend un bel objet de collection, vous répondrais-je ! Par ailleurs, on ne sera pas sur un petit goodie quelconque dans l’univers Harry Potter puisque ce grand livre pop up coûte tout de même la bagatelle de 80 euros. Je ne suis pas apte à estimer s’il les vaut par rapport aux coûts de fabrication (certainement très élevés) mais je trouve tout de même le prix assez élevé et je m’interroge du coup sur la cible réelle de cet ouvrage. Mais suis-je bête, j’ai déjà répondu à cette question : les collectionneurs bien sûr ! Pour le commun des mortels, le prix de vente peut tout de même être un frein à l’achat.

Beaux-livres Harry Potter

Standard

Coffret PoudlardLa bibliothèque de Poudlard
De J.K. Rowling
Illustré par Tomislav Tomic
Paru chez Gallimard jeunesse

Ce coffret regroupe trois petits romans : Le quidditch à travers les âges, Les animaux fantastiques – Vie et habitat et Les contes de Beedle le barde.

Le coffret a l’aspect d’un livre ancien. Les romans se déclinent en trois couleurs vives et sont agrémentés de dorures ou éléments argentés. Ils sont à la fois tout simples et très chics. L’avantage de ce coffret, outre son esthétique, est d’offrir les trois romans tout en prenant un minimum de place, ce qui est toujours appréciable. Par ailleurs, je trouve que ce sont de vrais bonus et non de simples objets marketing. Les textes sont très intéressants. Tout en restant dans la thématique Harry Potter, ils proposent un contenu différent qui vient compléter les romans. La présentation avec les notes de Dumbledore, etc. est très sympa.

Fans des romans Harry Potter, si vous n’avez pas encore ce coffret, n’hésitez pas !

 

Contes Beedle illusLes contes de Beedle le barde, illustré
De J.K. Rowling
Illustré par Lisbeth Zwerger
Paru chez Gallimard jeunesse

Il s’agit d’une autre version des contes de Beedle le barde, option Beau-livre.
Avec une plastique irréprochable : très grand format, papier épais, fer à dorer, couverture magnifiquement illustrée, ce roman a tout pour plaire. Si le volume peut rebuter les lecteurs moins aguerris susceptibles d’être effrayés par la taille de l’objet, les nombreuses illustrations attireront les amateurs de belles images. Que les froussards se rassurent, le texte est exactement le même que dans la version classique, pas plus pas moins. On sera donc sur un roman court, qui se lit assez vite (tout d’un coup, si on est pressé ou conte après conte, si on souhaite le déguster), avec en prime une mise en page très élégante et de belles illustrations à regarder. Et là je dois dire que l’éditeur n’a pas lésiné. D’abord l’illustratrice, dont l’ensemble de l’œuvre a été récompensé par le prestigieux prix Hans Christian Andersen, a fait un travail remarquable. C’est très très beau ! Les illustrations proposent une interprétation qui m’a personnellement touchée. Très présentes, elles sont nombreuses, et s’étalent même parfois sur toute une double page. Je dois avouer que je me suis régalée. J’ai même eu l’impression de redécouvrir les contes, pourtant lus il y a peu de temps.  Soit dit en passant, les contes sont très sympas, dans la pure tradition des contes anciens, et les fines analyses de Dumbledore qui les complètent également. Mon conte préféré est celui de la fontaine (je crois). Le sorcier au cœur velu est quant à lui délicieusement cruel…

Bref, autant dire que le choix sera cornélien entre le coffret ou la version illustrée. Bonne chance !

Les droits d’auteur de la vente de ces livres sont reversés aux organisations humanitaires “Comic Relief” et “Lumos Foundation”.

Les animaux fantastiques 2 – Les crimes de Grindelwald

Standard

Les animaux fantastiques2De J.K. Rowling
Paru chez Gallimard

En 1927, quelques mois seulement après son arrestation par le Congrès magique des États-Unis, Gellert Grindelwald s’évade et souhaite rassembler des sorciers de « sang-pur » afin de régner sur l’ensemble de la population non magique. Albus Dumbledore, un professeur renommé de l’école de sorcellerie de Poudlard, au Royaume-Uni, semble le seul en mesure de l’arrêter. Les deux hommes, anciens amis d’enfance, seraient devenus ennemis depuis un accident au cours duquel la jeune sœur de Dumbledore aurait perdu la vie. Dumbledore accepte la mission et fait alors appel à son ancien élève Norbert Dragonneau, qui a fait ses preuves en ayant déjà su déjouer les plans du mage noir. C’est l’occasion pour Norbert de retrouver ses amis Tina, Queenie et Jacob4, à l’heure où le monde magique se fragmente plus que jamais.

De façon générale, je ne raffole pas des récits sous forme de pièce de théâtre. Dans le premier tome, le récit palpitant avait pris le dessus et l’expérience ne m’avait pas déplu. Cela a moins bien marché pour ce tome 2, dont l’intrigue, bien que restant dynamique est en-dessous de celle du tome 1. Peut-être parce qu’il n’y a plus l’effet “nouveauté” ou tout simplement parce qu’elle est moins bien ficelée… Je me méfie toujours des tomes 2, mais il est impossible de résister à la perspective d’un roman de J.K. Rowling, surtout lorsqu’il se présente avec une aussi belle couverture. Malheureusement, celui-ci ne m’aura pas convaincue plus que cela même si j’ai passé un moment de lecture agréable.

Quelques idées de beaux-livres pour Noël

Standard

Je sens la panique qui monte. Pour éviter tout achat frénétique au dernier moment, voici une première liste de beaux-livres pour tous les âges !

mini bibliothequeLa Mini-bibliothèque de Maurice Sendak
Paru chez L’Ecole des loisirs

Celui-ci est un concept en soi ! Il s’agit d’un tout petit coffret plutôt mignon (mais vraiment tout petit). Illustré avec des images de Maurice Sendak sur toutes les faces, il présente bien. A l’intérieur se trouvent 4 tout petits livres : Un, deux, trois… et cetera, J’adore les alligators, Pascal et Ma soupe de poule au riz.
Les petits livres sont très soignés avec une belle couverture élégante et une belle jaquette pour la protéger. Ils font leur petit effet !
Un petit cadeau sympa.

HP_histoire de la magieHarry Potter A la découverte de l’Histoire de la magie
Paru chez Gallimard jeunesse

Évidemment, en termes de beaux-livres, les amateurs du petit sorcier n’auront que l’embarras du choix en cette fin d’année.
A la découverte de l’histoire de la magie s’appuie sur l’expo organisée à Londres pour célébrer les 20 ans d’Harry Potter. Le livre présente donc à la fois des objets, documents manuscrits et autres, mais explique aussi les origines du livre : d’où J.K. Rowling a tiré son inspiration, comment elle a pratiqué pour son écriture, comment celui-ci a été publié… Tous les points importants de l’univers HP sont passés à la loupe, du Poudlard express à la Boule de crystal, en passant par Nicolas Flamel, le Chemin de traverse et les œufs de dragons. Ils sont remis en situation dans notre contexte historique ou actuel, ce qui les éclaire sous un nouveau jour. Des activités autour de la magie à réaliser chez soi sont également proposées. Je ne les ai pas testées, mais elles m’ont semblé très sympas.
C’est superbement mis en page, bien illustré, intéressant et absolument incontournable pour les fans. Le contenu est riche et intéressant, c’est un must-have qui n’a rien d’un énième texte remanié sur les films.
Si vous préférez la langue de Shakespeare, il existe également en anglais : A journey through a history of magic ((Bloomsbury) et est tout à fait accessible sans nécessiter une maîtrise absolue de la langue. Pensez-y, cela peut même être un excellent exercice pour vos ados !

couv27016518Je reviens vers vous
D’Olivier Tallec
Éditions Rue de Sèvres

C’est le troisième de la série et il est aussi bon que les deux premiers. Quel plaisir de retrouver cet humour grinçant ô combien réjouissant, assorti d’une plastique irréprochable. Les illustrations percutent toujours aussi bien.
L’objet livre est élégant. C’est le cadeau idéal !

Le mystere du corpsLe mystère du corps humain
De Jean Paul Schutten, illustrations Floor Rieder
Paru chez L’Ecole des loisirs

Un superbe ouvrage avec couverture cartonnée à l’ancienne et tranche dorée pour les scientifiques en herbe.
Richement illustré, il explique tout sur le corps humain avec beaucoup de pédagogie, de façon claire et intéressante. C’est un ouvrage dense que l’on peut apparenter à une encyclopédie.
En plus d’être un bel objet, il est vraiment très bien fait et son contenu est passionnant, instructif et accessible. Il passionnera sans aucun doute petits et grands !

Couverture_avantLe monstrueux bestiaire à plumes, à poils et à écailles
Texte Corinne Boutry, illustrations Nathalie Polfliet
Paru chez Mazurka

Très beau livre présentant 26 créatures issues de folklores régionaux et internationaux. Chaque double page présente l’une de ces créatures, avec une description du sorcier Augusto Stratus ainsi qu’une petite particularité, qui peut s’avérer utile si  jamais vous deviez rencontrer la créature en question, sait-on jamais…
Les planches sont superbement illustrées et la mise en page très soignée, en fait un bel objet livre.
A consommer sans modération de 7 à 777 ans !

La belle et le fuseauLa belle et le fuseau
Texte Neil Gaiman, iIllustrations Chris Riddell
Paru chez Albin Michel

C’est une sorcière des forêts, bannie depuis mille ans. Elle a maudit l’enfant à la naissance, prédisant que le jour de ses dix-huit ans la petite se piquerait le doigt et dormirait à jamais.

Tout d’abord, il faut dire que l’objet livre en lui-même est sublime : grand et de belle qualité, avec une couverture double à tomber raide avec jaquette calque…
Les illustrations de Chris Riddell sont sublimes. J’adore cet illustrateur mais là je trouve qu’il s’est surpassé. Il y a une multitude de détails. Chaque page comporte une illustration, certaines sont même en double page et comble du luxe, chacune comporte un élément doré.

Le point de départ est l’histoire de la Belle au bois dormant, puis le texte brode à sa guise, détournant allègrement le conte et n’hésitant pas à utiliser des références bien trouvées à d’autres contes. Ici les codes habituels sont bousculés, pour un résultat surprenant. Des rebondissements sont également de la partie.
Le texte est plus long que celui d’un album illustré, sans atteindre la longueur d’un roman. En tant que lectrice, j’aurais pu apprécier que cela dure encore un peu plus. L’auteur aurait tout à fait pu s’attarder un peu plus sur certains moments.

Ce livre est un petit bijou, pour une lecture agréable en dehors des sentiers battus.

 

Le Paris des merveilles, tome 1 Les enchantements d’Ambremer

Standard

Paris des merveillesDe Pierre Pevel
Paru chez Bragelonne

Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes… et une ligne de métro relie la ville à l’OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L’affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d’immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l’association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

Un roman qui allie fantasy et Belle époque : un mariage très heureux !
L’univers est par conséquent riche et original.
L’intrigue est elle aussi à la croisée de plusieurs catégories : un fond d’histoire, une dose de fantasy et une louchette d’enquête “vintage”. Elle ménage de l’action et des rebondissements, pour tenir le lecteur en haleine.
Les personnages sont quant à eux très attachants et de fort tempérament.

Tout cela donne un excellent moment de lecture, avec un roman qui, même s’il ne date ni d’hier ni d’aujourd’hui, renouvelle résolument la littérature de l’imaginaire. D’autant que l’on sent qu’il y a encore un bon potentiel à développer !!!

The end

Standard

The EndDe Zep
Paru chez Rue de Sèvres

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire ?

C’est assez court mais plutôt bien mené et totalement maîtrisé. On devine progressivement ce qu’il va se passer. Il n’y a pas de surprise majeure, jusqu’à l’épilogue. A priori, l’idée n’est pas de surprendre le lecteur mais de l’amener à réfléchir sur la place de l’Homme dans la nature et donc sur la Terre.

L’histoire est intéressante et prenante, je n’avais encore pas rencontré le thème “apocalyptique” dans un roman graphique. Tout cela avec les Doors en musique de fond, suggestion musicale totalement dans l’ambiance !

Les images sont soignées et très belles. J’avoue que la couverture très flashy m’a fait un peu peur mais il faut toujours mieux se faire une idée concrète plutôt que de juger hâtivement. Eh bien, je confirme que ça valait totalement le coup d’ouvrir ce livre ! La sobriété des couleurs de l’intérieur donne une ambiance étrange, parfaitement dans le ton.

C’est profond, c’est beau et ça mérite absolument d’être lu !!!

La passe-miroir livre 3 – La mémoire de Babel

Standard

LaPasseMiroirDe Christelle Dabos
Paru chez Gallimard

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Que dire ? L’attente entre chaque tome est longue mais délicieuse également. Non non je ne suis pas tombée sur la tête ! Tout simplement, l’attente permet d’oublier suffisamment l’intrigue, pour mieux s’y replonger ensuite.
Pour ma part, j’ai relu le livre 2 avant d’attaquer celui-ci. Ma fille a recommencé du 1.
Toujours est-il que l’on retrouve notre héroïne à l’écharpe. Notre metteuse de pieds dans le plat préférée. Ce choix d’une héroïne si peu conventionnelle fonctionne en effet parfaitement car on s’y attache, on admire son parcours, on a envie de la soutenir et on peut même s’y identifier un peu. Elle est parfaite !

Elle nous mènera cette fois sur l’arche de Babel. C’est une formidable idée de nous faire changer d’arche : nouveau décor, nouvelle ambiance, nouvelles règles. On ne s’ennuie pas une micro-seconde !

Ce livre 3 reste sur un niveau d’excellence jusque dans les angles : une intrigue qui dépote, du suspense, des personnages hauts en couleur, un personnage principal qui évolue (grandit ?), une maîtrise parfaite du texte, un univers extraordinaire et une sacré pirouette finale.

Un livre tellement passionnant qu’il se lit en un battement de cils malgré son tour de taille assez conséquent.
Cette série renouvelle formidablement la littérature fantastique. Merci !