Tag Archives: Cat Zaza

Fleur de bambou Tome 1 : les larmes du grand esprit

Standard

Scénario Richard Marazzano
Illustrations Cat Zaza
Paru chez Rue de Sèvres

Tout allait dans la forêt jusqu’à ce que les bambous se mettent à fleurir, ce qui, comme chacun sait, annonce la mort imminente de ces arbres. Devant ce phénomène, les animaux parlementent et s’organisent : il faut réagir ! Une seule solution s’impose : partir en quête du grand esprit fondateur de la forêt, et lui demander de nouvelles graines de bambou. Panda Roux l’intrépide et la Fouine, nettement moins courageux, se mettent en route. Ils seront même accompagnés de la fille des hommes, habitante de la forêt elle aussi menacée et pas si terrifiante qu’on pourrait le croire de prime abord. Un parcours semé d’embûches et de rencontres les attend, où ils devront faire preuve d’ingéniosité et de solidarité.

Cette BD s’adresse aux plus jeunes. C’est assez rare de trouver un ouvrage de cette qualité pour cette tranche d’âge. Grand format, belle couverture, on ne peut rester insensible…
En revanche, les plus grands risquent d’être frustrés par le récit un peu simple et quelques raccourcis ici et là. Le ton est humoristique mais manque un peu de fluidité à mon goût.
Nous serons ici sur une quête dans la tradition de la littérature de l’imaginaire. Japonisante, elle met en scène des animaux humanisés. Chacun a un rôle bien précis (le courageux, le râleur bavard, les méchants, etc). Le récit est poétique et stimule l’imagination mais le point fort de chaque personnage (motivant sa participation à la quête) n’est pas assez souligné. On nous annonce un voyage très périlleux et finalement, ça ne l’est pas tant que cela. La conclusion arrive trop rapidement, sans embûches ni rebondissements majeurs. Outre les thèmes de la solidarité et du partage, ce livre nous propose un message écologique en toile de fond, ce qui est intéressant.
Mais venons-en au point fort de Fleur de bambou : les illustrations ! Avec son trait fin et ses belles couleurs, Cat Zaza illumine le livre et prend le relais des mots. Le panda roux est craquant. Les paysages sont superbes. C’est frais, lumineux, agréable à regarder. Bravo !