Tag Archives: Cati Baur

Quatre sœurs – Tome 4 Geneviève

Standard

Quatre soeursDe Cati Baur d’après le roman de Malika Ferdjoukh
Paru chez Rue de Sèvres

Dans ce quatrième et dernier tome, tous les cœurs battent la chamade au rythme d’un été plutôt mouvementé ! Geneviève vend des glaces sur la plage, et fond pour Vigo, le beau ténébreux aux manières très singulières. Hortense et Enid jouent à Robinson sous les toits de Paris. Quant à Bettina, partie camper en compagnie de Denise et de Béhotéguy chez une cousine invisible, elle essaie d’oublier Merlin…
Charlie, elle, ne sait absolument plus où son cœur se pose…

Un dernier tome aux accents estivaux (donc encore tout juste de saison, cette année !). La discrète Geneviève sera ici au centre du récit. Elle imprimera sensibilité et délicatesse à ce tome. À la Vill’Hervé, la vie palpite plus que jamais… Et les cœurs aussi ! On retrouve toutes les sœurs Verdelaine avec grand plaisir pour une ultime tranche de vie qui se termine sur une note résolument optimiste. Cela permet au lecteur de fermer ce dernier livre de la série sans pincement.

Cette série est une belle adaptation des romans, très réussie. Elle se clôture parfaitement avec ce quatrième tome.

Quatre soeurs – Tome 3 Bettina

Standard

4soeurs_bettinaDe Cati Baur d’après Malika Ferdjoukh
Paru chez Rue de Sèvres

Au cœur de ce troisième tome de la série, il est question de Bettina, 14 ans, qui se languit du très moche et si splendide Merlin…

Pour les vacances de printemps, les sœurs Verdelaine reçoivent leurs petits cousins Harry et Désirée, venus profiter du grand air. Hortense, de son côté, échange des mails avec Muguette, toujours hospitalisée. Mais voilà que, pour joindre les deux bouts, Charlie décide de louer une partie de la maison ! Le locataire s’appelle Tancrède. Il est jeune, célibataire, drôle. Et beau…

Quel plaisir de retrouver toutes ces sœurs si différentes et si attachantes. Si l’on en croit le titre, cet opus est centré sur Bettina, mais tant que cela au final. On parle d’une fratrie indissociable, tout de même !
On retrouve l’ambiance particulière de la Vill’hervé, avec son lot de peines et de petits bonheurs au rythme des saisons. Nous serons ici emportés par une euphorie printanière.
Un nouveau personnage fera son entrée pour bousculer tout cela : Tancrède, un locataire beau et mystérieux.
Le texte reste à la fois tendre et drôle, dans un équilibre subtil parfaitement dosé. Il dit juste ce qu’il faut, pas plus, élimine le superflu… Les illustrations douces et lumineuses renforcent les émotions. Ce nouveau tome est un régal, tout aussi réussi que les précédents.

Un coup de cœur total pour la série qui se confirme !

Quatre soeurs – Tome 2 Hortense

Standard

Quatre-soeurs-tome-2Scénario Malika Ferdjoukh
Illustrations Cati Baur

Dans ce deuxième tome de la série, il est question d’Hortense, 11 ans, qui passe sa vie dans les livres et se demande ce qu’elle va devenir : un personnage de sa série préférée ? Chirurgienne des maladies incurables pour venir en aide à sa nouvelle amie Muguette ? Ou bien comédienne ? Mais pour monter sur scène, Hortense va devoir vaincre sa timidité…

C’est dans son journal intime dont elle nous livre des extraits, qu’Hortense s’interroge et partage les hauts et les bas de sa vie d’adolescente.

L’amorce, très bien faite, permet de replonger dans l’univers de nos cinq sœurs préférées sans avoir nécessairement à relire le tome 1. On peut le faire pour le plaisir de les enchaîner mais on peut aussi s’en passer !

Cette fois-ci, nous cheminerons plutôt avec Hortense. La frêle et indécise Hortense, qui, comme tous les enfants de son âge se pose beaucoup de questions sur tout et rien, sur elle, sur les autres, sur son devenir. Les relations au sein d’une fratrie sont abordées ici avec justesse et sincérité, avec cette terrible confidence : “Si Bettina n’était pas ma sœur, je ne lui accorderais pas une miette d’attention.” On ne choisit pas ses frères et sœurs effectivement, pourtant, il y a ce lien qui nous unit et qui change tout. Malgré leurs différences, les sœurs Verdelaine sont unies comme les doigts de la main !
Toujours est-il qu’Hortense, malgré le soutien des ses sœurs aînées, du moins certaines, doit apprendre à se construire seule. Heureusement, il y a Muguette, sa nouvelle amie !

Un très beau roman graphique sur la vie, tout simplement.

Quatre soeurs – Tome 1 Enid

Standard

quatre-soeurs-tome-1-enid_0Quatre soeurs tome 1 Enid
De Malika Ferdjoukh et Cati Baur
Paru chez Rue de sèvres

– C’est quoi cette histoire de fantôme ?
– Rien, c’est Enid.
– Enid ? Qu’est-ce que c’est ?
– Enid, ma petite soeur… Tu sais : ce truc qui porte des barrettes et plein de poils de chat.

Enid est la plus jeune des cinq sœurs Verdelaine. Celle que personne ne croit quand elle dit avoir entendu un fantôme hurler dans le parc, celle qui aime le cake aux noix et dormir avec les chats Ingrid et Roberto, celle qui recherche Swift, sa chauve-souris disparue dans la tempête.

Au milieu de cette fratrie, Enid sait très bien où se trouve sa place la plus confortable : dedans quand il faut, dehors quand ça l’arrange !

Formidable série qui a déjà connu un franc succès sous forme de roman, Quatre sœurs se lance au format roman graphique. Un petit aparté en fin de livre explique comment Malika Ferdjoukh et Cati Baur se sont rencontrées puis apprivoisées…

On ouvre le bal avec Enid, la plus jeune. En la suivant au retour de l’école, on apprend petit à petit tout ce qu’il y a à savoir et on entre tout de suite dans l’ambiance : la vieille maison aux volets qui claquent et aux planchers qui grincent là tout au bord de la falaise, les sœurs, toutes différentes, qui y vivent seules depuis la mort de leurs parents il y a quelques années (un siècle à l’échelle d’Enid).

Même si Enid est au centre de ce tome, c’est toute la famille qui nous est présentée. Leurs habitudes, leurs soucis, leurs secrets. On rencontre également les parents qui apparaissent à l’une et l’autre sous forme de fantômes fantasques.

Tenace, courageuse, Enid est une vraie héroïne qui n’a pas froid aux yeux. Une héroïne au cœur tendre qui se soucie du bien-être des animaux, avant le sien peut-être. Une petite fille qui va de l’avant…

Le format graphique va très bien à cette histoire toute en finesse. Texte et illustrations se complètent, pour aller plus loin, jusqu’aux non-dits. Les sœurs sont belles, attachantes, chacune dans leur style, plus vraies que nature. Si bien qu’on dit « encore » et qu’on a hâte d’attaquer le second tome (Hortense) pour passer encore un peu de temps avec ces nouvelles amies.