Tag Archives: Didier jeunesse

Idées triées sur le volet pour cadeaux de fin d’année à votre enseignant de primaire

Standard

L’année scolaire se termine, il est temps de penser à l’incontournable cadeau de la maîtresse. Il y a moins de maîtres, mais ces suggestions fonctionnent bien sûr au masculin également !
Voici donc quelques suggestions pour vous enlever cette épine du pied.

“Votre” enseignant est du genre studieux ?
La collection Grandes images de l’histoire parue chez L’École des loisirs est faite pour lui !

MoyenAgeJ’ai lu pour vous Le Moyen-âge, écrit par Philippe Brochard et illustré par Florent Chavouet et je dois avouer que c’est très bien fait. C’est clair, concis, précis et complètement passionnant. Les illustrations et leurs commentaires sont bourrées de traits d’humour qui agrémentent le tout et transforment l’apprentissage “documentaire” en véritable partie de plaisir. Le livre est grand et beau, ce qui ne gâche rien.

Il existe également La révolution française, Louis XIV, La commune, la révolution industrielle et La première Guerre mondiale, écrits par le même auteur et illustrés par différents illustrateurs. Autant de thèmes nécessitant des bases de compréhension solides que ces ouvrages apporteront…

  x

Et s’il est vraiment très sérieux, la BD Le mètre pourrait lui plaire.
le_metreTexte et illustrations Olivier Melano
Paru chez L’Ecole des loisirs

Cette BD retrace un épisode de la grande mission “métrage” consistant à mettre au point une mesure unique basée sur le mètre. Il faudra des années de calculs et de recherches pour élaborer cette unité de mesure et encore plus pour l’imposer. Il s’agit ici d’une petite tranche d’histoire qui illustre bien la complexité de l’affaire, mais aussi la méfiance de la population. Les illustrations un peu surannées s’accordent bien avec l’histoire.

 

Lacdescygnes“Votre” enseignant est plutôt d’un naturel rêveur ?
Offrez-lui le livre CD Le lac des cygnes !

Texte Pierre Coran, illustrations Olivier Desvaux, raconté par Nathalie Dessay.
Paru chez Didier jeunesse

Comme toujours dans cette collection, l’objet est très soigné, avec un beau livre grand format aux superbes illustrations et un CD qui l’accompagne, faisant la part belle aux passages musicaux.
Ce livret dégage beaucoup de poésie et de mouvement, avec un récit tout à fait accessible aux enfants. La bande son est agréable à écouter, avec un effet apaisant.

x

Gershwin“Votre” enseignant apprécie plutôt le swing ?
Le livre CD Mr Gerschwin pourrait être une bonne option.

Ecrit et raconté par Susie Morgenstern – Illustré par Sébastien Mourrain
Paru chez Didier jeunesse

Voici les débuts de George Gershwin racontés par… un piano. Son piano !
Cette histoire, racontée “avec l’accent” par Susie Morgenstern est une petite tranche de vie de la famille Gershwin. L’entrée en scène d’un piano dans leur salon changera tout, révélant le génie de George et la musicalité de toute la famille.
Les illustrations de Sébastien Mourrain collent parfaitement avec l’ambiance. Je les trouve très élégantes.
L’histoire est ici omniprésente mais quelques morceaux à écouter sont ensuite disponibles sur la bande son, pour prolonger le plaisir et rester dans l’ambiance.

 

 

Cavale“Votre” enseignant ne pense qu’aux arts plastiques ?
Je vous propose un grand album très esthétique : Cavale

Texte Stéphane Servant – Illustrations Rebecca Dautremer
Paru chez Didier jeunesse

C’est un album pour les grands d’une poésie infinie, relayée par des images somptueuses et grandioses. Le texte fait juste la longueur qu’il faut, sans un mot de trop, sans rien à rajouter, mais avec tellement à lire entre les lignes… Les illustrations prennent par moment toute l’espace et semblent pourtant juste à leur place.
L’équilibre est parfait, l’alchimie fonctionne et le lecteur, forcément, est conquis.
Un magnifique album à lire, relire et rerelire encore et encore.

x

x

x

AstridBromure4“Votre” enseignant est un vrai rigolo ?
Tentez donc le dernier tome d’Astrid Bromure !

Comment lyophiliser le monstre du Loch Ness
Texte et illustrations Fabrice Parme
Couleurs Véronique Dreher
Paru chez Rue de Sèvres

Une BD ça fait toujours plaisir, surtout lorsqu’elle est pleine d’humour. Celle-ci est la quatrième de la série et toujours aussi drôle. Une telle constance est extraordinaire ! Une histoire rocambolesque à souhait, des illustrations “vintage” toujours aussi classes et des péripéties décoiffantes : le mythe du Loch Ness n’a qu’à bien se tenir !
Astrid Bromure, c’est l’assurance de passer un bon moment de lecture !

 

Si rien de tout cela ne vous tente, votre enfant peut toujours lui fabriquer un collier de nouilles ou un bouquet en fleurs de papier crépon. Et pourquoi pas lui déclamer un poème de sa composition ?

Advertisements

Le lapin qui portait malheur

Standard

lelapinDe Sandrine Bonini
Illustrations Amélie Graux
Paru chez Didier jeunesse

Nine, la soeur de Romain, est décidément trop forte. Elle a réussi à convaincre ses parents d’adopter un nouvel animal domestique. Bob, le lapin albinos, fait l’unanimité. Mais bientôt une série de catastrophes s’abat sur la famille. Et si Bob était un lapin… porte-malheur ?
Désormais tous les moyens sont bons pour s’en débarrasser.

Racontée par Romain, cette petite histoire du quotidien pour jeunes lecteurs est très sympa.
Humour, rebondissements, imagination, conspirations, tout y est !

Le contenu devrait être à même de captiver le lecteur tout neuf et l’enthousiasmer jusqu’au bout. Le dénouement est d’ailleurs très bien trouvé.

De quoi donner le goût de la lecture ou le confirmer.

Hôtel Grand Amour

Standard

HotelGrandAmourDe Sjoerd Kuyper
Paru chez Didier jeunesse

Le jour où son père fait un infarctus, le quotidien de Vic, 13 ans dérape comme des chaussures sans crampons sur un terrain de foot. Le voilà seul avec ses trois sœurs pour gérer un hôtel au bord de la faillite. Mais Laeti fait sa chef. Alex n’écoute personne et Pétro enchaîne les bêtises…
Donc quand la belle Isabel rompt avec lui alors qu’ils ne sortent même pas ensemble, Vic déclare forfait : il ne
comprend vraiment RIEN aux filles !

Je ne sais pas si c’est à cause du ton, du style ou autre chose (l’effet traduction peut-être), mais j’ai eu du mal à entrer dans ce roman. Pourtant, Vic, le personnage principal, tourmenté comme un garçon de 13 ans est très attachant et ses rapports avec son père plutôt sympas. Mais j’ai trouvé le démarrage difficile. Ensuite, le côté farfelu prend le dessus, les péripéties s’enchaînent et ça fonctionne.

Le tour de force de ce roman, à mon avis, est sa capacité à séduire filles ET garçons : il y est question de Miss Mer du Nord et de football, mais surtout de se comprendre les uns et les autres et de cohabiter, ce qui n’est pas la chose la plus aisée qui soit à l’adolescence.

C’est frais et plein d’humour. Une bonne lecture pour les vacances !

Le complot du trident

Standard

LecomplotdutridentDe Tristan Koëgel
Paru chez Didier Jeunesse

Dans le port d’Ostie, le trafic maritime est bloqué par un navire inconnu.
Publius et son neveu Lucius enquêtent. Ils ne vont découvrir à son bord que des cadavres, morts de la peste. À leur cou, un pendentif en forme de trident. Rome est menacée et la peste n’est que le premier fléau infligé à la ville et à ses habitants.
Une enquête haletante débute pour le duo…

Un roman policier qui se déroule pendant l’Antiquité romaine ? Intriguant !

Le début semble tranquille mais rapidement, le rythme s’accélère en s’appuyant sur une intrigue bien menée qui ménage le suspense jusqu’au bout. L’ambiance nous plonge dans une Rome antique plus vraie que nature. Complots, trahisons, coups fourrés, tout y est !

Le style est assez soutenu mais reste accessible pour autant, tout en ciblant les lecteurs un peu plus aguerris, à partir de 12 ans.

Ce roman original est une franche réussite.

Mes promenades sonores

Standard

D’Agnes Chaumié
Illustrations Eva Offredo
Paru chez Didier jeunesse

Un paysage à écouter et à regarder. Une histoire à lire à voix haute.
Des bruitages délicats comme autant de petites musiques pour les tout-petits.

Dans ma foretDans la forêt des drôles de bruits
Une histoire réduite au minimum, avec de nombreux détails à observer dans les illustrations.
Nous suivons un petit singe orange dans la forêt où le vent souffle…
Sur chaque double page, l’enfant pourra activer une puce pour écouter des bruitages en lien avec le thème et l’ambiance. Les bruitages sont agréables et permettront à l’enfant de se projeter dans l’histoire. Ils durent assez longtemps à chaque pression.

Dans ma villeDans ma ville
Celui-ci aborde les bruits de la ville : les motos qui pétaradent, les klaxons, la fanfare…
Nous suivons cette fois un chat orange.
Les illustrations de Dans ma ville sont encore plus fournies, avec énormément de détails à regarder.
On retrouvera bien sûr ici aussi les puces de bruitage, pour se mettre dans l’ambiance de la ville et retrouver des sonorités que l’enfant pourra identifier.

Ces livres sont très bien pensés, dans un format cartonné sympa et garantiront de longues minutes d’amusement. Je les trouve originaux, esthétiques et bien faits.
Dans cette même collection, il existe également Voyage en mer et Un jour à la campagne.

L’Ourse

Standard

De José Ramon Alonso
Illustré par Lucia Cobo
Paru chez Didier jeunesse

L’automne recouvre peu à peu la campagne et l’ourse  cherche de quoi manger. Elle se prépare pour le long  hiver. La voilà qui creuse un trou dans la terre  et s’endort. Un jour, la chaleur et la lumière sont  à nouveau là, soufflent sur l’ourse qui se réveille ;  dans son ventre, elle sent que ça remue,  que le printemps est revenu…

La couverture de ce grand et bel album attire immédiatement l’œil. On croise le regard doux de l’ourse et on succombe dans la seconde !

A l’intérieur, on découvre une merveille de poésie. Un texte court, qui va à l’essentiel, sans fioritures mais avec juste les mots qu’il faut et des illustrations grandioses. Ainsi lorsque l’ourse “s’enfonce dans la forêt”, l’illustration montre des arbres qui semblent grimper sur les pattes de l’animal.
Avec une extrême douceur, ce livre raconte les saisons qui passent, le rythme de l’ours, la naissance. Tout cela tranquillement, en prenant son temps et en laissant une belle place à l’imaginaire pour que celui-ci puisse prendre le relais des mots.

Roslend 2 – Trisanglad

Standard

De Nathalie Somers
Paru chez Didier jeunesse

La seconde Guerre mondiale fait rage. Il existe un monde parallèle au destin similaire. Seul le jeune Lucan peut y accéder et agir…

  1. Deux ans après ses exploits à Londres, Lucan est envoyé à Stalingrad. Sa nouvelle mission : empêcher la ville de tomber aux mains des allemands en menant la bataille à Trisngald, dans l’Alter Monde.
    Heureusement, la pétillante Catriona l’accompagne pour veiller sur lui.
    De retour dans l’autre monde, Lucan compte bien lever le voile sur sa véritable identité. Mais un personnage aux sombres desseins est prêt à tout pour l’en empêcher…

Une petite mise en situation en “préface” et hop c’est parti !
On retrouve nos personnages préférés avec plaisir. L’intrigue reste palpitante, avec des rebondissements, des imprévus, des conflits et un peu de tendresse. Tout ce qu’il faut pour maintenir le lecteur en éveil et en alerte ! Les parties dans l’Ego Monde sont très bien documentées. Celles de l’Alter Monde sont passionnantes…

Ce tome 2 est un vrai régal et laisse planer le mystère sur le tome 3. Il est prenant, bien écrit et fait preuve d’une grande originalité. Un parcours sans faute pour le moment !