Tag Archives: Hatier jeunesse

Les histoires de la récré – Ma nounou a des yeux derrière la tête

Standard

Écrit par Eric Chevreau
Illustré par Claire Wortemann
Paru chez Hatier jeunesse

La nounou d’Adémar entend à travers les murs. Elle est rapide comme l’éclair, elle a des yeux derrière la tête. Impossible de faire des bêtises !

Il s’agit d’une première lecture à partir de 5-6 ans “je commence à lire tout seul”.
Le texte est court, rythmé et écrit bien gros pour accompagner le lecteur novice dans son apprentissage. Et à la fin, il y a un petit questionnaire à choix multiples pour prolonger la lecture et voir si on a bien tout compris.

L’histoire ne manquera pas d’amuser les lecteurs. Qui n’a pas un jour envisagé que ses parents ou sa nounou aient des super pouvoirs et surtout des yeux derrière la tête ?!! Les illustrations sont sympas.

Tout est là pour séduire le petit lecteur.

Le loto Montessori de Balthazar

Standard

De Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier
Paru chez Hatier jeunesse

Ce coffret contient :

6 grandes planches représentant les pièces de la maison de Balthazar et le jardin
48 petites cartes d’objets ou éléments du jardin
1 mode d’emploi qui explique différentes façons de jouer.

Comme toujours avec la collection Montessori, le jeu est intelligent et permet différents niveaux de jeu progressifs. C’est un loto qui pousse à réfléchir et argumenter : les petites cartes ne correspondent pas exactement aux images des planches. Il faut interpréter !

Les illustrations douces et tendres séduisent et donnent envie.
L’objet lui-même est de bonne qualité : cartes bien épaisses en carton qui semble recyclé, coffret de rangement esthétique. Rien n’a été laissé au hasard !

Un incontournable !

Contes et héros, premières lectures sur le thème de la mythologie

Standard

Les éditions Hatier jeunesse proposent une série de premières lectures pédagogiques. La collection comporte trois niveaux : 5-6 ans, 6 ans et 6-7 ans, clairement identifiés sur la quatrième de couverture et la couverture. Ainsi chaque petit lecteur peut trouver chaussure à son pied.

Le format (souple) est assez classique tout en étant de bonne qualité.
La police d’écriture est grosse pour faciliter le déchiffrage et les mots compliqués sont expliqués dans le mini dico de la fin, pour mettre toutes les chances de son côté.
Le thème est top ! C’est une excellente idée de proposer des ouvrages sur la mythologie en premières lectures.
Et pour apprendre en s’amusant, chaque double page comporte une illustration et une petite question qui allie jeu et pédagogie. En bonus, un jeu des 7 erreurs à la fin du livre.

icareIcare, l’homme-oiseau
Texte Hélène Kerillis
Illustrations Hervé Flores

Les illustrations sont très agréables et l’auteure maîtrise son sujet.
Même si l’histoire et le thème sont intéressants, le texte manque de fluidité et donne l’impression que la pédagogie a pris le pas sur le récit. C’est dommage !

pegasePégase, le cheval ailé
Texte Hélène Kerillis
Illustrations Annette Marnat

Les illustrations sont ici aussi agréables, avec une touche dynamique. Elles constituent un vrai plus et incitent le lecteur à rêver et réfléchir.
Le texte est intéressant et parfait pour l’âge cible. L’histoire passe bien, avec des péripéties sympathiques.
Celui-ci est une belle réussite car il parvient à combiner plaisir de lire et pédagogie.
C’est mon préféré !

Le jeu vidéo de Ratus

Standard

RatusDe Jeanine et Jean Guion
Illustrations Olivier Vogel
Paru chez Hatier jeunesse

Dès qu’il rentre de l’école, Ratus s’installe devant son ordinateur pour jouer. Il joue tard le soir, très tard. Parfois, il est si fatigué qu’il s’endort devant son écran ! Un jour, un nouveau jeu l’emmène dans une grotte sombre… Il a peur, il veut arrêter le jeu, mais impossible ! Ratus n’est plus dans la réalité, il est prisonnier de son jeu !

Ratus existe depuis longtemps mais la collection a été complètement refondue.
Elle propose désormais 4 niveaux de lecture, en fonction de l’âge et des capacités du lecteur. Le jeu vidéo de Ratus est classé niveau 4, très bons lecteurs (8-10 ans et +).

Rien n’est laissé au hasard pour que le petit lecteur se prenne au jeu : présentation des personnages en image au début du livre, mots difficiles expliqués à la fin, illustrations sympas ici et là et petites devinettes pour prolonger le moment lecture et s’assurer que l’on a bien compris.

Le récit est très dynamique, l’histoire intéressante, avec suffisamment de rebondissements pour mener le lecteur jusqu’au bout sans effort. Enfin, le thème choisi, le jeu vidéo, parlera sans aucun doute aux enfants de cette tranche d’âge.

Une collection à suivre !

Mon dentiste n’aime pas l’ail

Standard

Mon dentisteD’Eric Chevreau
Illustré par Grégoire Mabire
Paru chez Hatier jeunesse

Adémar est catastrophé : il doit aller chez le dentiste. Pour lui, aucune doute : c’est un vampire !
A la récré, Romain et Luise lui donnent des conseils. Malheur, ils sont sans effet…

Cette histoire tout à fait de saison fait partir de la collection Les histoires de la récré, premières lectures.
L’histoire est rigolote et intéressante, avec une part de suspense que les jeunes lecteurs ne manqueront pas d’apprécier. Elle dédramatise subtilement les peurs enfantines. Malheureusement, elle ne sera pas d’un très grand secours pour les parents dont les enfants ont une vraie phobie du dentiste, à part rigoler un bon coup sur le sujet… Les illustrations drôles et colorées parfaitement adaptées à l’âge cible prolongent bien le récit.
Le format est sympa, la police facile à déchiffrer.Et il y a les petits plus : présentation des personnages et petit jeu sous forme de devinettes à la fin (pour voir en s’amusant si on a bien compris). Par ailleurs, les rabats de couverture peuvent servir de marque-page parce qu’on a parfois besoin de faire une pause quand on lit un « gros » livre !

Voilà une collection très sympathique et bien pensée pour les enfants qui commencent à lire tout seuls et souhaitent avoir un livre de grand.
Ils pourront également retrouver les personnages dans d’autres aventures !