Tag Archives: J.K. Rowling

Harry Potter et la coupe de feu illustré (tome 4)

Standard

Harry Potter 4De J.K. Rowling
Paru chez Gallimard jeunesse

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année à Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d’un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit… Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter.

Je ne présente pas le tome 4 d’Harry Potter dont le texte est reproduit intégralement dans cette édition grand format illustrée.

Notre héros grandit et une nouvelle année à Poudlard commence, avec le Tournoi des sorciers. Ce tome marque bien sûr un tournant puisqu’il sera celui du retour de Voldemort qu’il faudra ensuite combattre dans les tomes suivants. Assez conséquent en termes de volume, ce tome réserve son lot de surprises, de rebondissements, de larmes, d’action et j’en passe. Le grand format donne l’impression que le livre est moins volumineux mais ce n’est qu’une impression car les grandes pages offrant du texte sur deux colonnes sont plus longues à lire que sur un format “standard”.

Les illustrations sont réparties de façon inégale, pouvant donner l’impression que certaines parties ne sont pas assez illustrées. Pour ma part, cela ne m’a pas gênée et elles sont très très belles, notamment les planches de dragons.

Au final, ce format est moins pratique (du fait de sa taille) pour la lecture, mais cette version illustrée, à lire calmement en prenant son temps, est réussie et vaut vraiment le coup.

Beaux-livres Harry Potter

Standard

Coffret PoudlardLa bibliothèque de Poudlard
De J.K. Rowling
Illustré par Tomislav Tomic
Paru chez Gallimard jeunesse

Ce coffret regroupe trois petits romans : Le quidditch à travers les âges, Les animaux fantastiques – Vie et habitat et Les contes de Beedle le barde.

Le coffret a l’aspect d’un livre ancien. Les romans se déclinent en trois couleurs vives et sont agrémentés de dorures ou éléments argentés. Ils sont à la fois tout simples et très chics. L’avantage de ce coffret, outre son esthétique, est d’offrir les trois romans tout en prenant un minimum de place, ce qui est toujours appréciable. Par ailleurs, je trouve que ce sont de vrais bonus et non de simples objets marketing. Les textes sont très intéressants. Tout en restant dans la thématique Harry Potter, ils proposent un contenu différent qui vient compléter les romans. La présentation avec les notes de Dumbledore, etc. est très sympa.

Fans des romans Harry Potter, si vous n’avez pas encore ce coffret, n’hésitez pas !

 

Contes Beedle illusLes contes de Beedle le barde, illustré
De J.K. Rowling
Illustré par Lisbeth Zwerger
Paru chez Gallimard jeunesse

Il s’agit d’une autre version des contes de Beedle le barde, option Beau-livre.
Avec une plastique irréprochable : très grand format, papier épais, fer à dorer, couverture magnifiquement illustrée, ce roman a tout pour plaire. Si le volume peut rebuter les lecteurs moins aguerris susceptibles d’être effrayés par la taille de l’objet, les nombreuses illustrations attireront les amateurs de belles images. Que les froussards se rassurent, le texte est exactement le même que dans la version classique, pas plus pas moins. On sera donc sur un roman court, qui se lit assez vite (tout d’un coup, si on est pressé ou conte après conte, si on souhaite le déguster), avec en prime une mise en page très élégante et de belles illustrations à regarder. Et là je dois dire que l’éditeur n’a pas lésiné. D’abord l’illustratrice, dont l’ensemble de l’œuvre a été récompensé par le prestigieux prix Hans Christian Andersen, a fait un travail remarquable. C’est très très beau ! Les illustrations proposent une interprétation qui m’a personnellement touchée. Très présentes, elles sont nombreuses, et s’étalent même parfois sur toute une double page. Je dois avouer que je me suis régalée. J’ai même eu l’impression de redécouvrir les contes, pourtant lus il y a peu de temps.  Soit dit en passant, les contes sont très sympas, dans la pure tradition des contes anciens, et les fines analyses de Dumbledore qui les complètent également. Mon conte préféré est celui de la fontaine (je crois). Le sorcier au cœur velu est quant à lui délicieusement cruel…

Bref, autant dire que le choix sera cornélien entre le coffret ou la version illustrée. Bonne chance !

Les droits d’auteur de la vente de ces livres sont reversés aux organisations humanitaires “Comic Relief” et “Lumos Foundation”.

Les animaux fantastiques 2 – Les crimes de Grindelwald

Standard

Les animaux fantastiques2De J.K. Rowling
Paru chez Gallimard

En 1927, quelques mois seulement après son arrestation par le Congrès magique des États-Unis, Gellert Grindelwald s’évade et souhaite rassembler des sorciers de « sang-pur » afin de régner sur l’ensemble de la population non magique. Albus Dumbledore, un professeur renommé de l’école de sorcellerie de Poudlard, au Royaume-Uni, semble le seul en mesure de l’arrêter. Les deux hommes, anciens amis d’enfance, seraient devenus ennemis depuis un accident au cours duquel la jeune sœur de Dumbledore aurait perdu la vie. Dumbledore accepte la mission et fait alors appel à son ancien élève Norbert Dragonneau, qui a fait ses preuves en ayant déjà su déjouer les plans du mage noir. C’est l’occasion pour Norbert de retrouver ses amis Tina, Queenie et Jacob4, à l’heure où le monde magique se fragmente plus que jamais.

De façon générale, je ne raffole pas des récits sous forme de pièce de théâtre. Dans le premier tome, le récit palpitant avait pris le dessus et l’expérience ne m’avait pas déplu. Cela a moins bien marché pour ce tome 2, dont l’intrigue, bien que restant dynamique est en-dessous de celle du tome 1. Peut-être parce qu’il n’y a plus l’effet “nouveauté” ou tout simplement parce qu’elle est moins bien ficelée… Je me méfie toujours des tomes 2, mais il est impossible de résister à la perspective d’un roman de J.K. Rowling, surtout lorsqu’il se présente avec une aussi belle couverture. Malheureusement, celui-ci ne m’aura pas convaincue plus que cela même si j’ai passé un moment de lecture agréable.

Quelques très belles BD pour Noël ?

Standard

Cette année encore, les amateurs de BD et romans graphiques ne seront pas en reste ! Et il y en a pour tous les goûts !!!

Chateau des etoiles4Le château des étoiles volume IV – Un français sur Mars
Texte et scénario Alex Alice
Paru chez Rue de Sèvres

Séraphin et ses amis arrivent sur Mars à la recherche du Professeur Dulac et de l’expédition prussienne qui l’a enlevé. Quand ils retrouvent les restes abandonnés de l’expédition précédente, le traître Gudden dévoile son jeu : le père de Séraphin n’est pas sur Mars, il ne l’a jamais été ! Avide de pouvoir, Gudden les a manipulés pour rapporter le maximum d’éthérite sur Terre. Une rixe éclate entre Gudden et Séraphin. Assommé, celui-ci se réveille seul sur Mars… abandonné de ses compagnons ?! Il ne reste pas seul longtemps et découvre que Mars est habitée.

Après un court résumé des épisodes précédents, c’est reparti et en fanfare. Le rythme est soutenu, l’intrigue vraiment sympa. Le scénario parvient à surprendre et propose une histoire qui peut se lire indépendamment (très appréciable !), avec une pirouette finale pour entretenir la flamme. Cela fonctionne toujours aussi bien. Les images sont toujours aussi belles, dans des tonalités douces. Les paysages martiens ont visiblement inspiré Alex Alice et nos petits yeux se régalent…
L’objet livre est toujours aussi soigné. Cette série se poursuit et ne faiblit pas !

Harry Potter et le prisonnier d'AzkabanHarry Potter et le prisonnier d’Azkaban
De J.K. Rowling, illustrations Jim Kay
Traduction Jean-François Ménard
Paru chez Gallimard jeunesse

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions. Frissons et humour garantis !

Ce  n’est pas un roman graphique à proprement parler car le texte n’a pas été remanié pour s’adapter au format graphique. Il s’agit ici du texte intégral richement illustré. L’illustrateur s’est approprié l’histoire et propose des cabochons, des images en demi page, en page entière et même en double page qui viennent accompagner l’histoire et titiller l’imagination. Les illustrations de Jim Kay sont très belles.
L’objet est magnifique : très grand format, couverture cartonnée, jaquette avec fer à dorer, marque page ruban… Aucun détail n’est laissé au hasard.

Narcisse1Narcisse tome 1 – Mémoires d’outre-monde
De Chanouga
Paru chez Paquet

On m’a souvent dit que si j’avais marché dans les pas de mon père, tout cela ne me serait jamais arrivé… Mais c’est un fait, c’était en moi, rien au monde n’aurait pu me faire changer d’avis… J’étais fait pour être marin. De ce qui m’est arrivé, moi Narcisse P., je n’ai aucun regret… pour ce qui est d’Amglo c’est une autre histoire.

Premier tome d’une trilogie basée sur une histoire vraie et mystérieuse, cette BD a tout pour plaire. Une intrigue fournie qui prend de l’ampleur progressivement, de l’exotisme à revendre, un personnage principal plutôt énigmatique. Le récit n’est ni court ni long, juste suffisant pour poser ici les bases. L’auteur s’est approprié l’histoire de Narcisse Pelletier et la raconte à sa façon. Je ne sais pas ce qu’il en est de la version originale mais cette version là est superbe et invite le lecteur à un bien beau voyage. On sent l’appel de la mer et le souffle du grand large… Les magnifiques illustrations viennent sublimer le texte. Cet album est d’un esthétisme fou !

EdmondEdmond
De Leonard Chemineau, d’après la pièce d’Alexis Michalik
Paru chez Rue de Sèvres

Paris, décembre 1897, Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Après l’échec de La princesse lointaine, avec Sarah Bernhardt, ruiné, endetté, Edmond tente de convaincre le grand acteur en vogue, Constant Coquelin de jouer dans sa future pièce, une comédie héroïque, en vers. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit mais qui deviendra la pièce préférée des français, la plus jouée du répertoire jusqu’à ce jour.

Tout simplement réjouissant. Un rythme soutenu, une intrigue à rebondissements, un côté vaudevillesque absolument charmant, un thème passionnant, ce roman graphique est incroyable ! C’est du très grand spectacle.
On entre vraiment dans l’ambiance et dans les coulisses. Il n’y a rien de plus à dire. C’est une réussite sur toute la ligne.

Joanne LebsterJoanne Lebster – Le début d’un nouveau monde
Scénario Marc Chinal, Dessins Mathieu Bertrand, Couleur Marie Avril
Paru chez Les éditions Réfléchir n’a Jamais Tué Personne

– Améliorer la face du monde ?
Soigner en profondeur notre société ?
Utopique ! Ma pauvre petite, d’autres avant vous ont essayé et tous ont échoué !
– Peut-être parce qu’ils ont continué d’utiliser l’outil qui posait problème ?

Par les temps qui courent, cette BD anticapitaliste peut intéresser pas mal de monde. Cette histoire basée sur un flashback est sympa et bien équilibrée. Le propos est clair (mais pas simplissime à lire tout de même), sans détour, plutôt militant : la solution pour notre société gangrenée est de supprimer l’argent. Il y a des éléments de réflexion intéressants, d’autres un poil too much car poussés à l’extrême. La mise en relation avec les réactions de la petite fille (hors flashback, donc) est particulièrement réussie.
Le graphisme est agréable.

Les animaux fantastiques : Le texte du film, tome 1

Standard

AnimauxFantastiquesDe J.K. Rowling
Paru chez Gallimard jeunesse

K. Rowling, créatrice de la mythique saga Harry Potter, nous invite à découvrir une nouvelle ère du Monde des Sorciers, au côté du jeune explorateur et magizoologiste Norbert Dragonneau.
Revivez le film écrit par J. K. Rowling avec le texte original de l’auteur : l’intégrale des dialogues, mais aussi l’action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra… Une aventure épique et fabuleuse, une grande histoire de magie et d’amitié.

Une fois passé le cap “texte du film” et en glissant sur les indications scéniques, l’histoire est absolument captivante. L’intrigue est bien équilibrée et dynamique. Les personnages sont quant à eux très attachants. Et les créatures sont formidables ! L’univers est riche. On sent un vrai potentiel qui ne demande qu’à être exploité ! D’ailleurs, la suite arrive dès cet automne…

Je ne suis pas fan de pièces de théâtre car je trouve que les indications scéniques coupent la lecture, mais j’ai tout de même apprécié ce livre, qui m’a donné envie de voir le film !
Une dernière chose, j’adore la couverture !

Harry Potter, en voilà encore !

Standard

Voilà une petite série de livres sur le film Les animaux fantastiques, d’après une histoire de J.K. Rowling.
Il y en a pour toutes les bourses et tous les goûts : aucune excuse de ne pas faire plaisir à vos fans !
Bien sûr, on est sur du produit marketing, bien sûr il y a un petit effet de redondance mais c’est vraiment bien fait alors pourquoi pas ?

Les animaux fantastiques – Un film magique
De Michaël Kogge
Paru chez Gallimard jeunesse

Un livre pour revivre toute la magie des «Animaux fantastiques». De l’arrivée de Norbert Dragonneau dans la ville de New York aux bureaux de Macusa, cet ouvrage regorge de photos inédites et d’informations passionnantes sur l’identité des personnages, les créatures fabuleuses et l’univers du célèbre magizoologiste!

C’est le petit livre pas cher de référence, pour prolonger le bon moment.
Celui-ci est basé sur le film : présentation des personnages et de quelques situations.
C’est clair, précis, bien structuré et bien expliqué. Plutôt complet.
On aurait tort de s’en priver !

 

 

Les animaux fantastiques – Le niffleur
De Ramin Zahed
Paru  chez Gallimard jeunesse

Une plongée unique et interactive dans l’univers des animaux fantastiques.
Féru d’objets brillants, le malicieux Niffleur entraîne Norbert dans une aventure palpitante. Conception des créatures, création des décors, techniques de tournage… ce livre révèle toutes les étapes qui ont donné vie aux animaux et personnage du film.

Celui-ci s’intitule “Dans les coulisses du film Les animaux fantastiques”. On retrouve la présentation des personnages (principaux personnages seulement) agrémentée d’anecdotes et d’explications liées à la réalisation du film. Il est malgré tout moins détaillé que le précédent.
Le point fort de ce livre réside dans la maquette en feuille de bois jointe. Elle se monte assez facilement (l’enfant peut le faire seul s’il est précautionneux : les pièces sont un tantinet fragiles quand même), de façon intuitive. Pas de besoin de colle ni de matériel particulier, ce qui est un très bon point. Au final on obtient une maquette ressemblante et solide. Le niffleur peut tenir assis ou debout et résiste dans le temps ! Il est également possible de le décorer ensuite à sa guise.

Il existe également des versions avec d’autres maquettes…

 

Les animaux fantastiques – Le carnet magique de Norbert Dragonneau
Paru chez Gallimard jeunesse

Une plongée interactive unique au cœur du film «Les Animaux fantastiques», pour retrouver le Monde des Sorciers de J.K. Rowling.

Explorez la valise de Norbert, devenez expert en créatures et parcourez les rues du New York des années 1920! Ce carnet de bord est truffé de souvenirs et de surprises en fac-similé et en trois dimensions, à détacher et à déplier. Examinez la classification des créatures, étudiez les cartes du MACUSA ou feuilletez un magazine de sorciers: revivez l’aventure du célèbre magizoologiste !

On tient ici l’ouvrage haut de gamme sur le thème : chouette format carré, couverture bien cartonnée, écriture argentée, on s’adresse aux fans inconditionnels.

Tout y est : présentation des personnages avec de belles photos, anecdotes croustillantes, explications sur le tournage, notamment au sujet des animaux fantastiques. C’est détaillé et intéressant. Petite cerise sur le gâteau, l’ouvrage propose de nombreux goodies : cartes anciennes, cartes postales, cartes à jouer (magiques certainement), reproduction de prospectus, extraits de magazines, charte de soins des animaux sous forme de roue à tourner, plan des habitats des créatures. On en prend plein les yeux !

Si je devais lui trouver un défaut, dommage de ne pas avoir développé plus les parties sur les animaux eux-mêmes.
Cela mis à part, c’est un livre très convaincant et complet sur le sujet !

Le monde des sorciers de J. K. Rowling – La magie du cinéma

Standard

Paru chez Gallimard

Aux côtés de Harry Potter et du magizoologiste Norbert Dragonneau, découvrez dans ce livre captivant les secrets des réalisateurs des «Animaux fantastiques» et revivez les grands moments de la saga «Harry Potter». Cet ouvrage extraordinaire, qui regorge d’images somptueuses et de révélations sur les acteurs et les décors des films, offre également de nombreuses surprises à ouvrir, à manipuler et à déployer, en fac-similé et en trois dimensions!

Enfilez un masque de Mangemort, feuilletez un exemplaire authentique du Chicaneur, faites tourner le Cadran magique du niveau de risque d’exposition aux Non-Maj’ du MACUSA, ouvrez la valise enchantée de Norbert Dragonneau… Plongez dans le Monde des Sorciers de J.K. Rowling et laissez-vous porter par la magie du cinéma !

Un très beau livre grand format, couverture cartonnée avec dorures et relief, pour les fans.

Un vrai livre de grand avec un sommaire et une centaine de pages dédiées aux films de l’univers d’Harry Potter. La première partie concerne Les animaux fantastique et la seconde Harry Potter. Chaque double page est richement illustrée et documentée, avec des explications claires et intéressantes ainsi que des anecdotes croustillantes sur les coulisses des films. Aucun détail n’est laissé au hasard, c’est très bien fait et intéressant. On en apprend plus sur les personnages ainsi que les lieux.

En bonus, de très beaux masques de Mangemorts, pour prolonger la magie et le rêve…