Tag Archives: Taï-Marc Le Thanh

Le jardin des épitaphes – Aimez-moi

Standard

De Taï-Marc Le Thanh
Paru chez Didier jeunesse

Pour Double-peine, Poisson-pilote et leur grand frère, le road trip se poursuit dans une Amérique dévastée. Direction San Francisco. Plus rien ne peut les arrêter : ils franchissent les obstacles avec force et optimisme, sûrs de retrouver bientôt leurs parents. Mais de douloureux souvenirs viennent hanter notre héros et anéantir ses certitudes.

Et si la plus grande menace qui pesait sur sa famille était là, dans les terribles secrets qui surgissent du passé ?

Ce tome 2 démarre cash, au  point de déstabiliser le lecteur.
On entre tout de suite dans le vif du sujet, avant un petit flashback pour éclaircir ce qui s’est passé entre la fin du premier tome et le premier chapitre. (heureusement, sinon c’est frustrant !!!)

Ensuite, ça roule, enfin si je peux dire parce qu’on n’est pas dans un récit linéaire pour autant, loin s’en faut. L’Amérique offrira son lot de créatures, de complications, de rebondissements. Oui, ça rebondit un max. Pour autant, le parcours des trois enfants semble quelque part un peu plus “facile” sur le territoire américain. Mais ce n’est peut-être qu’une impression. Il faut dire qu’il y a du nouveau grain à moudre avec les révélations liées au passé. Cela prend pas mal de place dans ce tome 2. On en apprend chaque fois un peu plus, le schéma se dessine…

Et juste au moment où le lecteur trouve le dénouement un peu trop rapide, paf, le rebondissement ultime le prend par surprise.
Et c’est reparti mon kiki jusqu’à ce que… quoiiiii c’est déjà la fin ??? Ah mais non !

Le jardin des épitaphes est un roman d’aventure palpitant (à lire d’une traite), bien mené par Taï-Marc Le Thanh qui, une fois encore, dévoile le mordant de sa plume et réussit à mélanger trash, humour, tendresse, amour, héros, aventures, rock et suspens avec brio (et encore j’en oublie certainement).

 

Le jardin des épitaphes – Celui qui est resté debout

Standard

De Taï-Marc Le Thanh
Paru chez Didier jeunesse

Suite à une série de catastrophes, appelées « épitaphes », le monde se retrouve plongé dans le chaos. Un ado, doté de super pouvoirs mais qui émerge de deux années d’amnésie, retrouve son petit frère et sa petite sœur cachés à Paris. Ensemble, ils font route vers le Portugal, seul endroit où ils pourront prendre la mer afin de rejoindre leurs parents à San Francisco. Mais leur chemin sera semé d’embûches et de grands dangers. Il leur faudra affronter les conséquences d’un monde dévasté, abritant désormais des zombies, des machines tueuses, des hommes fous, des mutants, et peut-être bien pire encore…

Quel plaisir de retrouver la plume de Taï-Marc Le Thanh dans une nouvelle aventure.
Pour le Jardin des épitaphes, il a créé tout un monde, rien que ça !
Pour le fun, des illustrations des personnages sont également proposées parce que Taï-Marc Le Tanh a le sens du détail, du spectacle et un solide sens de l’humour. Les personnages sont d’ailleurs des gens de son entourage relookés pour l’occasion.

Le récit ne manque d’ailleurs pas d’humour. L’auteur réussit à traiter cette fin du monde apocalyptique avec légèreté, finesse, sur fond de rock ‘n roll pur jus. Il dépoussière la littérature de l’imaginaire et ça fait du bien ! Finis les vampires torrides, ici on a des zombies qui croustillent !!!!

Les fans feront avec plaisir le parallèle avec la série Jonah. Même si les univers n’ont rien à voir, on retrouve en effet quelques similitudes (traitées différemment), comme une continuité en pointillés.

Un road-movie très sympa qui décoiffe allègrement !
Un titre qui garde son mystère jusqu’au bout, voire plus.
Un roman accrocheur pour 365 pages de bonheur…

Jonah – Tome 5 : Au-delà de l’océan

Standard

Jonah5De Taï-Marc Le Thanh
Couverture Rebecca Dautremer
Paru chez Didier jeunesse

 

Depuis qu’il a découvert la vérité sur sa naissance, Jonah se laisse dépérir.
Alicia, restée dans la jungle, bénéficie d’un soutien inattendu et se transforme en une guerrière redoutable.
L’avant-dernier tome de la série : un suspense effroyable !

Jonah, c’est un peu comme une friandise pleine de surprises. Ça pétille, ça surprend, ça éclate, ça épate… Fizz Plac Boum Wouah !!!!
Voix A nous l’affirme en milieu de parcours « ça va chier dans le ventilo » !

La montée en puissance continue et le rythme reste très soutenu, dès le départ et jusqu’au bout. Mais jusqu’où ira t-on ? Taï-Marc Le Thanh embarque son lecteur avec subtilité tandis que son héros gagne en puissance, en maturité, en charisme.
De nombreux passages poussent également à la réflexion, en les replaçant dans notre contexte réel…
Et puis, toujours, cet humour, grinçant par moments, qui pimente avec style cette nouvelle aventure, ébouriffante comme il se doit (nous n’en attendions pas moins !).
Le sans-faute se poursuit pour cette série.

On n’a pas du tout envie que ça se termine mais on a quand même très hâte le prochain et dernier tome, ma collégienne et moi. Vivement le tome 6 !

Jonah – Tome 4 La nuit des fugitifs

Standard

Jonah4De Taï-Marc Le Thanh
Paru chez Didier jeunesse

Au cœur de la jungle, Jonah et Alicia sont brutalement séparés.
Bien malgré eux, les adolescents revivent le parcours des parents de Jonah, quelques mois avant sa naissance.
C’est le moment ou jamais de comprendre le mystère de ses origines… et d’affronter la vérité.
Ce tome pivot dans la série nous entraîne plus loin dans la quête de Jonah et dans celle de l’ensemble des héros qui l’entourent.

Très beau tome 4 qui parvient à maintenir le rythme (soutenu), le suspense et dévoile certains secrets tout en gardant une bonne part de mystère.

On retrouve nos personnages toujours aussi attachants avec plaisir. La plume et l’inventivité de Taï-Marc Le Thanh font le reste.

Une belle série qui ne monte pas en puissance car elle était déjà puissante dès le départ. Une série rock n’roll résolument originale, qui ne ressemble à aucune autre et c’est tant mieux ! C’est un pur bonheur !

La couverture, signée Rebecca Dautremer, est aussi magnifique que les précédentes. Mystérieuse, lumineuse et pleine de promesses…

Jonah 3 – La balade d’Adam et Véra

Standard

Jonah3De Taï-Marc Le Thanh
Paru chez Didier jeunesse

Tandis qu’Adam et Véra savourent leur nouvelle liberté, que les orphelins répandent autour d’eux le bonheur en pagaille, Jonah fait une découverte de taille dans le bureau du docteur Wilbur : le journal intime de son propre père !
Une fresque épique où tous les personnages semblent destinés à se croiser… pour le meilleur comme pour le pire.

 

Une lecture délicieuse où même les apartés, comme le préambule, se dégustent.

Nous suivrons les premiers pas d’Adam et Véra dans le vrai monde. Naïfs, insouciants, touchants, il entraîneront le lecteur et l’ensemble de ce tome 3 dans un tourbillon effréné.

Oui, c’est reparti pour un tour, il y a de l’action à revendre, des péripéties rocambolesques, une foultitude de détails qui surprennent, amusent, époustouflent le lecteur qui ne peut manquer de croquer ce livre à belles dents. La  lumière se fait sur certains points, de nouvelles questions sont soulevées… Le souffle un peu court en tournant la dernière page, le lecteur à la fois comblé et frustré (que ce soit déjà la fin !) ne manquera pas d’imaginer avec plaisir la suite, dont les jalons sont déjà posés.

Cette fois-ci l’ambiance sera différente, à la façon d’un road-movie. On imagine nos personnages dans Paris Texas ou Bagdad Café avec une très belle mise en scène pour un beau voyage qui s’ouvre une fois encore sur une belle couverture de Rebecca Dautremer.

Jonah tome 1 – Les sentinelles

Standard

Jonah1Série Jonah
De Taï-Marc Le Thanh
Illustrations Rebecca Dautremer
Paru chez Didier Jeunesse

« Depuis que je te connais Jonah, je sais que tu es un enfant exceptionnel. »

M. Simon, le directeur de l’orphelinat, ne croit pas si bien dire. Arrivé à l’adolescence, les qualités surnaturelles de Jonah vont susciter l’intérêt d’une mystérieuse société secrète… Quand le jeune garçon disparaît soudainement, ses amis décident de s’enfuir pour le retrouver.

Voilà un roman jeunesse qui ne ressemble à aucun autre. À la fois, avec Taï-Marc Le Thanh à la plume, tous les espoirs sont permis en la matière. Une fois de plus, il a fait merveille, avec légèreté et efficacité (au sens complètement positif du terme !).

Côté intrigue, ça se tient. Le concept de départ est formidable : Jonah est différent, très différent. Loin d’en souffrir, il a «décidé » le jour de sa naissance que cela sera un atout et par son positivisme transforme tout autour de lui. Choisir un héros sans mains, avec des petites voix qui lui parlent dans la tête, c’est tout de même gonflé ! Finalement, après la lecture, on ne trouve plus cela si gonflé que cela, c’est juste bien.

Au-delà du concept de départ, l’action, les rebondissements, le suspense et les surprises en tous genres sont au rendez-vous. C’est palpitant ! Et c’est un gros coup de cœur…

Un roman qu’on ne lâche pas avant d’être arrivé à la dernière page !

Cyrano

Standard

Cyrano

Raconté par Taï-Marc Le Thanh
Illustré par Rebecca Dautremer
Paru chez Gautier-Languereau

 

Cyrano avait un gros nez.
Cyrano était amoureux de sa cousine Roxane.
Mais il n’osait le lui dire (à cause de son gros nez).
Heureusement, Cyrano était poète.

Ce livre est une pépite. Forcément, quand on aperçoit au loin un livre dans ce format-là (à la fois très grand et peu commun car très rectangulaire), on s’approche. Et c’est alors qu’on voit les détails de la somptueuse couverture… Arrivés à ce stade, eh bien on est piégés. Comment ressortir de la librairie sans ce livre ? Autant dire que c’est mission impossible. Et encore vous ne savez pas le pire ! Le pire, c’est que le contenu est tout aussi magnifique que l’enveloppe. Les illustrations sont superbes (et tellement grandes) avec de belles couleurs et installent une ambiance forte. Les ronchons pourraient alors objecter « Oui mais Cyrano, c’est pas une histoire pour les enfants ! » A quoi je réponds « Peut-être mais l’auteur a su en extraire l’essentiel et le mettre à la portée de nos adorables chérubins. » Le ton est léger, ponctué de traits d’humour et de petits apartés très drôles : c’est un régal ! Après avoir fait preuve d’autant d’enthousiasme, je pense que tout le monde est convaincu… Cet album est une pépite !