Monthly Archives: July 2018

Vers le bleu

Standard

Vers le bleuDe Sabrina Bensalah
Paru chez Sarbacane

Coincée dans une caravane entre une mère irresponsable et une petite sœur farfelue, Nel, 18 ans, voudrait fuir sa vie trop étroite. Partir loin, juste après l’élection de la Mini-Miss Camping à laquelle Noush rêve de participer…
Mais rien ne se passera comme prévu, dans la vie “cabossée bizarre” de Nel et Noush.
Et tant mieux, au fond: sinon, comment pourraient-elles espérer aller un jour vers le Bleu ?

Des personnages attachants, une intrigue qui a du répondant, voilà un petit roman agréable à lire.
À la fois drôle, tendre et  touchant, il aborde admirablement un sujet sensible.
C’est un roman sincère et d’une grande fraîcheur. Un roman plein d’amour.
La lecture est facile et agréable.

Advertisements

Où est l’éléphant ?

Standard

Ou estDe Barroux
Paru chez L’Ecole des loisirs

La forêt amazonienne possède la plus riche diversité de plantes et d’animaux de la planète, mais la déforestation menace ce paradis de la biodiversité. La communauté internationale tire la sonnette d’alarme mais elle peine à freiner cette destruction qui met en péril le monde de demain…

Ce petit livre qui peut sembler tout simple mais qui livre un message capital est un réel coup de cœur.

Avec un graphisme sympa et des couleurs attrayantes, Barroux aborde le thème de la déforestation de façon concrète. Il suffit de tourner les pages pour comprendre les ravages de la déforestation. Cela saute aux yeux. Les mots seraient ici superflus. Pour autant, c’est un livre très ludique et amusant puisqu’il faut débusquer l’éléphant, le perroquet et le serpent sur chaque tableau.

Ce livre intelligent et drôle à la fois est un incontournable pour vos bibliothèques. Il existe en version classique et en petit format poche.

La servante écarlate

Standard

la_servante_ecarlateDe Margaret Atwood
Editions Robert Laffont

Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’Etat, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Evangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom. Une œuvre d’une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

On a tellement parlé de ce livre et on en parle encore, d’autant qu’il existe désormais une série TV…
Pour ma part, j’ai eu du mal à entrer dedans. Manque de fluidité, de rythme… Après un bon tiers, ça allait mieux. La fin est très ouverte, ce qui peut également être frustrant.
Les fans de rebondissements, de suspense et d’aventure passeront leur chemin. On est ici sur un récit lent qui s’empare du lecteur au fur et à mesure pour ne plus le lâcher. Il ne se passe pas grand-chose, à vrai dire mais ce n’est pas l’objet de ce roman qui fournit en revanche matière à réflexion sur le fanatisme, la religion, le pouvoir, la liberté, le féminisme…
C’est une histoire assez glaçante, de par la profusion de détails et leur “vraisemblance”. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de ce récit atemporel écrit en 1985 !