Category Archives: Albums jeunesse

Mes promenades sonores

Standard

D’Agnes Chaumié
Illustrations Eva Offredo
Paru chez Didier jeunesse

Un paysage à écouter et à regarder. Une histoire à lire à voix haute.
Des bruitages délicats comme autant de petites musiques pour les tout-petits.

Dans ma foretDans la forêt des drôles de bruits
Une histoire réduite au minimum, avec de nombreux détails à observer dans les illustrations.
Nous suivons un petit singe orange dans la forêt où le vent souffle…
Sur chaque double page, l’enfant pourra activer une puce pour écouter des bruitages en lien avec le thème et l’ambiance. Les bruitages sont agréables et permettront à l’enfant de se projeter dans l’histoire. Ils durent assez longtemps à chaque pression.

Dans ma villeDans ma ville
Celui-ci aborde les bruits de la ville : les motos qui pétaradent, les klaxons, la fanfare…
Nous suivons cette fois un chat orange.
Les illustrations de Dans ma ville sont encore plus fournies, avec énormément de détails à regarder.
On retrouvera bien sûr ici aussi les puces de bruitage, pour se mettre dans l’ambiance de la ville et retrouver des sonorités que l’enfant pourra identifier.

Ces livres sont très bien pensés, dans un format cartonné sympa et garantiront de longues minutes d’amusement. Je les trouve originaux, esthétiques et bien faits.
Dans cette même collection, il existe également Voyage en mer et Un jour à la campagne.

Advertisements

La retraite de Nénette

Standard

laretraitedenenetteDe Claire Lebourg
Paru chez L’Ecole des loisirs

Après avoir passé toute sa vie dans un zoo, il est temps pour Nénette de prendre sa retraite. Installée dans un petit deux pièces de la capitale, elle profite de l’été pour découvrir sa nouvelle vie. Mais quand vient l’automne, Nénette ressent soudain une grande nostalgie pour sa contrée natale.

Nénette est la star du Jardin des Plantes mais le directeur du zoo estime qu’elle a l’âge de prendre sa retraite. À elle la belle vie parisienne. Nénette se régale… Mais l’automne et quelques désillusions ont raison de sa bonne humeur. Rien ne va plus, jusqu’à ce qu’elle décide de partir pour Bornéo où l’attend la vraie liberté, dans son environnement natal.

Claire Lebourg s’est inspirée d’un documentaire de Nicolas Philibert, Nénette, pour son personnage. Nénette est en effet un vrai orang-outan de 47 ans qui vit à la Ménagerie du Jardin des Plantes. Elle est l’une des dernières orangs-outans vivant dans un zoo à être née dans la nature…

La retraite de Nénette a d’abord vu le jour en auto-édition avant d’être publiée par l’Ecole des loisirs. Cette première version avait déjà eu un beau succès. Le nouveau livre est de petite taille mais d’excellente qualité. C’est un bel objet comme je les aime et les couleurs ainsi que le style des illustrations sont très attractifs.

Harry Potter Séances magiques – Le pouvoir du Patronus

Standard

Paru chez Gallimard jeunesse

Expecto patronum !
Grâce à ce livre magique, redécouvre le plus célèbre des sortilèges de défense et rejoue les scènes mythiques des films Harry Potter.

Je vous entends d’ici soupirer “Un douze millième livre sur le monde d’Harry Potter…” Effectivement, chaque fin d’année nous apporte désormais son lot de livres Harry Potter. Les fous du petit sorcier devenu grand se les procurent tous sans exception, les “juste fans”, piocheront tranquillement dans cette production harry-pottesque.

Ce livre a le mérite de proposer un concept nouveau : un théâtre d’ombres chinoises. Sur le thème du patronus, il présente différentes scènes à regarder dans le noir avec une projection de lumière ciblée sur la fenêtre pour un rendu en grand sur votre mur. Chaque scène est accompagnée du texte et des dialogues correspondants, histoire qu’on sache de quoi on parle. Bien sûr on ne peut lire le texte dans le noir, donc il faut jongler entre la lumière et les ténèbres !!!

Les images projetées sont très réussies et le livre lui même est un bel objet de qualité (là je m’adresse aux collectionneurs !) avec une couverture d’une esthétique irréprochable.
Les séances magiques se déclinent sur différents thèmes (quidditch, créatures..).

L’Ourse

Standard

De José Ramon Alonso
Illustré par Lucia Cobo
Paru chez Didier jeunesse

L’automne recouvre peu à peu la campagne et l’ourse  cherche de quoi manger. Elle se prépare pour le long  hiver. La voilà qui creuse un trou dans la terre  et s’endort. Un jour, la chaleur et la lumière sont  à nouveau là, soufflent sur l’ourse qui se réveille ;  dans son ventre, elle sent que ça remue,  que le printemps est revenu…

La couverture de ce grand et bel album attire immédiatement l’œil. On croise le regard doux de l’ourse et on succombe dans la seconde !

A l’intérieur, on découvre une merveille de poésie. Un texte court, qui va à l’essentiel, sans fioritures mais avec juste les mots qu’il faut et des illustrations grandioses. Ainsi lorsque l’ourse “s’enfonce dans la forêt”, l’illustration montre des arbres qui semblent grimper sur les pattes de l’animal.
Avec une extrême douceur, ce livre raconte les saisons qui passent, le rythme de l’ours, la naissance. Tout cela tranquillement, en prenant son temps et en laissant une belle place à l’imaginaire pour que celui-ci puisse prendre le relais des mots.

La course en livre

Standard

De Claude Ponti
Paru chez L’Ecole des loisirs

Il court, il court, le poussin. Où ? Ici et là, droit devant, tourbillonnant. Et pendant qu’il court, il fait tout ce qu’on fait dans la vie. Il joue, il parle, il mange, il boit, il fait pipi (hi hi), il dort, il rencontre des bêtes, des monstres, des mots, d’autres poussins, il tombe amoureux…Et quand il arrive au bord de la couverture du livre ? C’est simple, il se retourne et change de sens, et ça recommence et continue. Il est libre comme l’air qu’on respire dans les livres. Car ” Impossible d’être prisonnier d’un livre. C’est Blaise le poussin masqué qui le dit donc c’est vrai.

Pour commencer, le format tout mignon donne envie de prendre ce livre en main. Il est bien pensé : à la fois petit mais avec bien de la place pour les illustrations au format à l’italienne. Bon et puis c’est quand même LE poussin de Ponti sur la couverture, cela devrait finir de décider les fans et les curieux.

Il s’agit donc d’un livre au texte un poil décousu, loufoque à souhait et aux images très drôles mais aussi d’un “objet” conceptuel qui promet des heures d’amusement.
Il faut prendre le temps de découvrir son contenu. Un survol rapide ne donnera rien de bon. Si cela fait trop, on peut le lire en plusieurs fois, comme un livre de grand, un peu comme un délicieux rendez-vous…
Chaque lecture apportera son lot de découvertes, de surprises, d’extrapolation.

Un livre sans limites, qui ne se refuse rien… Étonnant, déroutant, voire époustouflant et très amusant…
Plaisir garanti !

Mon étrange famille

Standard

 

mon-etrange-famille

Texte Lili Chartrand
Illustrations Marion Arbona
Paru chez D’eux

 

Moi, Philémon
Je suis un garçon plutôt timide.
À la maison, on m’appelle le petit singe. Drôle de coïncidence, car je ne mange que des bananes.
Et ce que j’aime le plus, c’est grimper aux arbres! Tu me trouves étrange ?
Tu ne connais pas encore ma famille !

Ce bel objet attire l’œil avec sa couverture toilée et estampée au look vintage et classe.
La classe, c’est effectivement ce qu’il ressort de ce livre…

Une succession de tableaux nous présentent la famille de Philémon. Et c’est ma foi vrai : il s’agit là d’une bien étrange famille !
Le texte, en vers, emmène loin dans l’imaginaire.
Les illustrations foisonnent et emmènent encore plus loin tout en laissant une place à l’imagination de chacun.

Ce livre est superbe, à mettre entre toutes les mains à partir de 6-7 ans…

 

Mais… C’est pas juste !

Standard

De Stephanie Blake
Paru chez l’Ecole des loisirs

Simon et Ferdinand sont amis.
Le récit démarre sur un jeu, un jour quelconque.
On comprend immédiatement la nature de la relation entre les deux amis : Ferdinand commande et Simon exécute.

Lorsque Simon tente de rééquilibrer leur relation, il se heurte à la phrase imparable des cours de récré “sinon je ne suis plus ton copain”. En général, il n’y a rien à répondre à cet ultimatum. D’ailleurs les enfants qui usent et abusent de ce petit chantage affectif l’ont bien compris.
La solution viendra du petit frère de Simon, Gaspard. Tout simplement parce que les plus jeunes disent les choses telles qu’ils les pensent…

Un album intéressant et malicieux qui ne manquera pas de faire réfléchir tout en prenant du bon temps pendant la lecture.