Category Archives: Romans jeunesse

Le célèbre catalogue Walker & Dawn

Standard

Le celebre catalogueDe Davide Morosinotto
Traduction Marc Lesage
Paru chez L’Ecole des loisirs

P’Tit Trois, Eddie, Min et Julie ne pourraient pas être plus différents, et en même temps plus amis. Ils partagent un catalogue de vente par correspondance, trois dollars à dépenser et un grand désir de découvrir le monde. Et quand, au lieu du revolver qu’ils ont commandé arrive une vieille montre qui ne fonctionne même pas, les quatre n’hésitent pas une seconde et partent vers Chicago pour récupérer leur revolver. Au cours de leur voyage, ils rencontreront des tricheurs professionnels, des flics véreux, des méchants qui semblent gentils et des gentils qui ne le sont pas du tout… un crime non résolu et beaucoup, beaucoup d’argent…

Un bon pavé pour grands ados à la couverture tellement attractive…
L’intrigue est palpitante et tellement surprenante qu’on ne sait absolument pas où tout cela va nous mener tant tout semble possible, ce qui est très agréable pour le lecteur. C’est même assez farfelu par moments. Des moments tendres, durs, drôles, périlleux, inquiétants, intrigants alternent pour faire de cette aventure un long fleuve pas tranquille du tout. C’est absolument réjouissant. Les pages illustrées qui complètent le récit sont superbes et ajoutent à l’ambiance.
Un coup de cœur pour l’épilogue qui clôture cette aventure parfaitement.

Advertisements

Dis au revoir à ton poisson rouge !

Standard

Dis au revoirDe Pascal Ruter
Paru chez Didier jeunesse

La vie est parfois surprenante. Voire carrément époustouflante.
Andréas n’avait pas vraiment prévu de passer quinze jours de vacances en compagnie de sa correspondante anglaise, et encore moins de troquer la fréquentation du skate-park contre celle des musées. Direction l’aéroport.
« Merci papa, merci maman, j’ai juste envie de vous tuer ! » Remarquez, il n’avait pas non plus prévu de rentrer de l’aéroport sans ses parents, et encore moins de devoir se lancer sur leur trace. Direction le Brésil ! Bye-bye Paris, bonjour la jungle en mode James Bond…

Un bon roman rythmé et plein de peps qui me manquera pas de séduire les ados, et tout particulièrement ceux qui rêvent d’horizons lointains.

Farfelu, un poil abracadabrantesque (voir peu réaliste par moments), ce récit est la promesse d’une belle aventure. Les personnages sont sympas, le style accessible et sympathiquement agrémenté de pointes d’humour.

Une lecture agréable et réjouissante !

La longue marche des dindes

Standard

La longue marcheDe Kathleen Kaar
Traduction Hélène Misserly
Paru chez L’Ecole des loisirs

Plus personne ne peut vous dire comment les bons élèves du cette école de campagne du Missouri ont occupé leurs vacances d’été 1860? Non. Le seul qui soit resté dans les mémoires, c’est Simon Green, le pire élève de toute l’histoires des États-Unis d’Amérique.
Cette année-là, les dindes avaient tant pondu qu’elles valaient des clopinettes. A Denver, à mille kilomètres d’ici, on bâtissait à tour de bras, et rien à se mettre sous la dent. Là-bas, ils étaient prêts à payer une dinde cinq dollars. C’est bien simple : à peine sorti de l’école, Simon a fait ses comptes. A acheté mille dindes. Et s’est juré de faire fortune avant la fin de l’été.

Un peu de littérature feelgood pour ados !

Un personnage principal attachant dont le caractère heureux lui permettra de traverser les épreuves avec philosophie tout en se faisant des amis… Un récit qui aurait pu être linéaire et ennuyeux mais est au contraire plein de facéties et de rebondissements. Une ambiance western très réussie. Des vrais indiens. Quelques moments très délicats.
Autant d’ingrédients qui garantissent un bon roman et une lecture agréable !

Gustave Eiffel et les âmes de fer

Standard

Gustave EiffelDe Flore Vesco
Paru chez Didier jeunesse

Société très fermée recherche esprits logiques et cœurs aventureux.

À la lecture de cette étrange petite annonce, Gustave Eiffel, ingénieur fraîchement diplômé, tente sa chance. Le voici recruté par la S.S.S.S.S.S. : la Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles, en charge de la protection du pays contre les créatures fantastiques. Après une formation musclée au combat, il rejoint une usine de métallurgie en tant que contremaître pour mener discrètement sa première enquête. On soupçonne en effet la présence d’un dangereux phénix, qui pourrait renaître de ses cendres et incendier la ville. Mais entre des ouvriers peu loquaces et un patron mystérieux, Gustave devra ruser pour découvrir la terrible vérité… Une enquête trépidante sur fond de Révolution industrielle !

Et voilà le tome 2 des aventures de la Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles !
La transition était délicate. Louis Pasteur contre les loups garous, la première aventure, avait la liberté de la pôle position. Tout était possible. Ici il était délicat de relier les deux pour arriver à la S.S.S.S.S.S. et assurer la continuité. Je trouve cette transition réussie.

Cette nouvelle intrigue orientée métallurgie, Eiffel oblige, est très sympa, palpitante à souhait et pleine de rebondissements, jusqu’au bout. Notre héros vit de vraies aventures de héros.
Les nouveaux personnages sont très attachants, notamment Gustave. On revoit un peu les anciens mais pas tant que ça.
L’écriture est toujours parfaite et adaptée au contexte. Le récit est très agréable à lire.

Pour autant, j’ai senti cette aventure en retrait par rapport à la première et il m’a manqué une petite étincelle pour mener au coup de cœur. Le troisième opus sera par conséquent décisif pour l’avenir de cette série !

Le monde de Lucrèce, tome 2

Standard

Le monde de Lucrece2D’Anne Goscinny
Illustrations  Catel
Paru chez Gallimard jeunesse

Débordée, Lucrèce ? Vous plaisantez ! Entre un exposé hyper-urgent avec les Lines, une invitation à un concert surprise et les rendez-vous secrets de Scarlett, elle trouve encore le temps de prendre un cours de claquettes …

Ce second tome est sorti la semaine dernière et le troisième est prévu pour le printemps 2019. Le rythme est rapide. Peut-être trop car les lecteurs cibles du premier tome ne grandiront peut-être pas assez vite. A voir…

J’aime tester les séries sur plusieurs tomes. Le second est malheureusement souvent en retrait. Ce n’est pas le cas ici. Je l’ai même préféré au premier. On retrouve cette distance et ce ton pas très ado au départ mais cela s’estompe ensuite et les péripéties s’enchaînent très bien. Ce tome installe une bonne légèreté.
Par contre, je n’apprécie toujours pas l’abus du terme “loufoque”…

Les illustrations sont toujours aussi pétillantes, les personnages attachants.
La série se met bien en place et ce tome 2 est réussi.

Le monde de Lucrèce, tome 1

Standard

Le monde de LucreceDe Anne Goscinny
Illustrations Catel
Paru chez Gallimard jeunesse

Cette année, Lucrèce fait sa grande rentrée en 6e. Pas facile quand on a une mère archi débordée, un beau-père qui vous pique vos devoirs de maths, un demi-frère geek, un père artiste très abstrait et une grand-mère qui se prend pour une star de cinéma… Par bonheur, il y a Aline, Coline et Pauline : entre Lucrèce et les Lines, c’est amies pour la vie !
Entre copines, bestioles de compagnie et drôle de famille, la vie loufoque et tendre d’une nouvelle héroïne pleine de malice.

J’ai trouvé ce roman mignon. C’est assez drôle, ça se veut léger. Il peut aider les collégiens tout neufs à dédramatiser. La famille de Lucrèce est sympathique et donne une ambiance cool….

Pour autant, il donne l’impression d’être vu de l’extérieur, de façon un peu décalée, alors qu’il est sensé donner un point de vue de l’intérieur justement : le ressenti et la vie de Lucrèce au collège. C’est assez dérangeant. L’utilisation abusive du terme “loufoque” m’a par ailleurs un poil irritée. Disons que les premières fois, ça fait sourire, mais ensuite, c’est un peu too much.

Petite déception, donc sur ce roman jeunes lecteurs qui reste néanmoins agréable à lire même si, pour moi, il n’a pas tenu toutes ses promesses.

La passe-miroir livre 3 – La mémoire de Babel

Standard

LaPasseMiroirDe Christelle Dabos
Paru chez Gallimard

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Que dire ? L’attente entre chaque tome est longue mais délicieuse également. Non non je ne suis pas tombée sur la tête ! Tout simplement, l’attente permet d’oublier suffisamment l’intrigue, pour mieux s’y replonger ensuite.
Pour ma part, j’ai relu le livre 2 avant d’attaquer celui-ci. Ma fille a recommencé du 1.
Toujours est-il que l’on retrouve notre héroïne à l’écharpe. Notre metteuse de pieds dans le plat préférée. Ce choix d’une héroïne si peu conventionnelle fonctionne en effet parfaitement car on s’y attache, on admire son parcours, on a envie de la soutenir et on peut même s’y identifier un peu. Elle est parfaite !

Elle nous mènera cette fois sur l’arche de Babel. C’est une formidable idée de nous faire changer d’arche : nouveau décor, nouvelle ambiance, nouvelles règles. On ne s’ennuie pas une micro-seconde !

Ce livre 3 reste sur un niveau d’excellence jusque dans les angles : une intrigue qui dépote, du suspense, des personnages hauts en couleur, un personnage principal qui évolue (grandit ?), une maîtrise parfaite du texte, un univers extraordinaire et une sacré pirouette finale.

Un livre tellement passionnant qu’il se lit en un battement de cils malgré son tour de taille assez conséquent.
Cette série renouvelle formidablement la littérature fantastique. Merci !