Monthly Archives: December 2017

Des swaps par milliers

Standard

En tant que lectrice compulsive, je sévis sur le forum de Livraddict qui permet de belles rencontres, de partager ses avis et d’en lire et tout simplement d’échanger de différentes manières autour du livre.

Cette année, j’ai renoué avec les swaps, qui sont des échanges à thème bien plaisants.
Le thème de Noël reste, bien sûr, un incontournable.
Toute la famille ou presque a donc participé !

Tout d’abord, Maud qui a échangé avec Solaine
Un vrai swap de grande ! Il s’agissait du swap Christmas stocking version light. Bon, Maud devait coudre sa chaussette mais on l’a oubliée. Heureusement, on s’était bien appliquées sur le reste et les échanges avec Solène ont été très sympas.
Maud a été bien gâtée, notamment avec un gros pavé qu’elle avait très envie de lire : After et des super surprises dans ses goûts (vernis à ongles, superbes papiers, beaux stylos, marques-pages, sympathiques gourmandises et j’en oublie sûrement.
Un grand merci à Solène pour ce beau colis. Maud est ravie.

Passons ensuite au swappeur fou, Augustin, qui a échangé avec Léo et Ludovic dans le cadre du swap Graines de lecteurs.
L’ouverture des colis a été un peu surréaliste, d’abord parce qu’il était très impatient et ensuite parce que les contenus étaient un concentré de tout ce qu’il aime.
Il a été pourri gâté par ses deux copains de swap.
Il a reçu trois gros livres : Strom, la pâtisserie Bliss (déjà dévoré et apprécié) et Percy Jackson 1 (pour lui montrer que le livre est mieux que le film !!!), le troisième tome des contes de l’alphabet, des gourmandises terribles, des petites surprises et marques-pages, un jeu défi nature (il en avait envie depuis un moment et s’est empressé de le tester avec ses cousins) et cerise sur le gâteau, des surprises Harry Potter. Autrement dit, la classe internationale : un très chouette carnet, une figurine funko pop (il ne connaissait pas ces figurines mais est complètement conquis), un DVD et attention les yeux, la baguette magique, la vraie !
Tout cela était accompagné de deux gentils petits mots. Merci à Ludovic, Léo et leurs mamans !

 

 

 

 

 

 

Il a adoré et recommence, quand vous voulez, les gars ! En plus il s’est bien investi dans la préparation, donc c’est cool.

J’ai joué “au swap” moi aussi, avec un swap de l’Avent.
Je n’ai pas de photos car il s’agit d’un concept un peu fou avec un paquet à ouvrir chaque jour comme un calendrier de l’Avent, du 1er au 25 décembre. Crystal et moi l’avions aménagé en intégrant les gourmandises dans les paquets, en supprimant les DVD et CD et en prévoyant 10 livres (on est sur un forum de lecteurs !) issus de notre Wishlist ou pas. Le reste était totalement libre, en se basant sur nos questionnaires et nos échanges d’il y a quelques années et de cette année. J’ai été très gâtée et je remercie Crystal qui a mené ce swap jusqu’au bout malgré d’importants soucis de santé. Grosses bises !

Et comme quand on aime, on ne compte pas, j’ai également échangé un colis de mamans avec Vinushka, une personne avec qui j’apprécie toujours échanger. On a déjà fait plusieurs swaps ensemble, on discute bien, c’est très sympa et son fils participait au swap Graines de lecteurs. Un petit colis hivernal spécial Noël était donc de mise.
On a choisi de se caler sur le contenu du swap Graines de lecteurs : au moins 2 livres, une surprise, une gourmandise en choisissant un livre dans la Wishlist et une surprise.

Elle m’a offert le superbe La chose perdue de Shaun Tan, qui trônait dans ma Wishlist depuis un moment (et j’avoue que rien que là j’étais déjà comblée), une découverte, L’oiseau bleu, qui a l’air très beau (Vinushka est ma référente officielle pour les mangas !!!), des chaussettes douillettes, du thé qui sent trop bon, un beau petit carnet et son tout aussi beau crayon (j’adore les carnets, stylos, papiers…) et des gourmandises au top dans une boîte en métal de saison : délicieux croquants et les fameuses coucougnettes, qui sont un incontournable souvenir de vacances pour nous, le hasard a donc bien fait les choses. Je précise que je n’ai pas piqué les cuillères à chocolat chaud de mon fiston, mais j’avais la flemme de refaire sa photo (je rends tout de même à César, ce qui lui revient…)

Un grand merci à ma fidèle complice !

 

Vous voyez que le titre de cet article n’était pas exagéré, alors mille mercis pour ces beaux cadeaux qui ont fortement contribué à rendre notre Noël magique.

Advertisements

Le parrain et le rabbin

Standard

De Sam Bernett
Paru chez Cherche midi

Novembre 1943, Milan. Les allemands s’apprêtent à donner l’assaut dans une école juive qui accueille clandestinement une quinzaine de jeunes garçons et un rabbin. Par chance, un des élèves a pu donner l’alerte. Fuir, donc. Mais pour aller où ?

Pourtant, à des milliers de kilomètres de là, à Brooklyn, des comités de secours cherchent une solution pour organiser leur sauvetage. Mais qui serait assez fou pour envoyer des hommes vers ce petit bout de terre perdu en Europe, où les nazis en pleine retraite minent le terrain et détruisent tout sur leur passage ?

Un récit émouvant. Court (peut-être un peu trop ?) mais percutant.

Le lecteur tremble pour ces pauvres enfants. Il ne se passe pas énormément de choses, mais la tension est malgré tout là : réussiront-ils ou pas ? Le parrain interviendra t-il ? Les enfants seront-ils sauvés ou périront-ils comme tant d’autres, broyés par l’implacable machine de guerre allemande qui continue à faucher les vies alors même qu’elle est en déroute. Autant de questions qui accompagnent la lecture de cette histoire inspirée de faits réels.

Une histoire originale, qui se lit d’une traite, sur un sujet toujours d’actualité, pour ne pas oublier…

Bonne continuation – Plaisir d’offrir (et de recevoir)

Standard

D’Olivier Tallec
Paru chez Rue de Sèvres

Deuxième opus d’Olivier Tallec qui nous emmène dans les situations les plus cocasses au travers le temps et l’espace.
De la préhistoire à la savane en passant par le Pôle Nord, tout est prétexte à l’ironie.

Olivier Tallec m’avait déjà convaincue avec Bonne journée, le revoilà avec un nouvel album pour les grands tout aussi réjouissant. Totalement dans la lignée du premier, Bonne continuation enchaîne des situations variées et loufoques. Les images misent sur des couleurs douces et sont généralement accompagnées d’une petite phrase qui ne manque pas de piquant, offrant une lecture à plusieurs niveaux.

C’est beau et c’est un vrai régal.

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les deux albums sont disponibles en coffret avec une belle image de saison en couverture et un ex-libris pour cette fin d’année. Si vous n’avez pas encore trouvé votre cadeau perle rare, le voici !

Petit aperçu :

Ma chronique du premier volume : Bonne journée

La course en livre

Standard

De Claude Ponti
Paru chez L’Ecole des loisirs

Il court, il court, le poussin. Où ? Ici et là, droit devant, tourbillonnant. Et pendant qu’il court, il fait tout ce qu’on fait dans la vie. Il joue, il parle, il mange, il boit, il fait pipi (hi hi), il dort, il rencontre des bêtes, des monstres, des mots, d’autres poussins, il tombe amoureux…Et quand il arrive au bord de la couverture du livre ? C’est simple, il se retourne et change de sens, et ça recommence et continue. Il est libre comme l’air qu’on respire dans les livres. Car ” Impossible d’être prisonnier d’un livre. C’est Blaise le poussin masqué qui le dit donc c’est vrai.

Pour commencer, le format tout mignon donne envie de prendre ce livre en main. Il est bien pensé : à la fois petit mais avec bien de la place pour les illustrations au format à l’italienne. Bon et puis c’est quand même LE poussin de Ponti sur la couverture, cela devrait finir de décider les fans et les curieux.

Il s’agit donc d’un livre au texte un poil décousu, loufoque à souhait et aux images très drôles mais aussi d’un “objet” conceptuel qui promet des heures d’amusement.
Il faut prendre le temps de découvrir son contenu. Un survol rapide ne donnera rien de bon. Si cela fait trop, on peut le lire en plusieurs fois, comme un livre de grand, un peu comme un délicieux rendez-vous…
Chaque lecture apportera son lot de découvertes, de surprises, d’extrapolation.

Un livre sans limites, qui ne se refuse rien… Étonnant, déroutant, voire époustouflant et très amusant…
Plaisir garanti !

Mon étrange famille

Standard

 

mon-etrange-famille

Texte Lili Chartrand
Illustrations Marion Arbona
Paru chez D’eux

 

Moi, Philémon
Je suis un garçon plutôt timide.
À la maison, on m’appelle le petit singe. Drôle de coïncidence, car je ne mange que des bananes.
Et ce que j’aime le plus, c’est grimper aux arbres! Tu me trouves étrange ?
Tu ne connais pas encore ma famille !

Ce bel objet attire l’œil avec sa couverture toilée et estampée au look vintage et classe.
La classe, c’est effectivement ce qu’il ressort de ce livre…

Une succession de tableaux nous présentent la famille de Philémon. Et c’est ma foi vrai : il s’agit là d’une bien étrange famille !
Le texte, en vers, emmène loin dans l’imaginaire.
Les illustrations foisonnent et emmènent encore plus loin tout en laissant une place à l’imagination de chacun.

Ce livre est superbe, à mettre entre toutes les mains à partir de 6-7 ans…

 

Jeu Toc ! Toc ! Toc !

Standard

D’après l’univers de Geoffroy de Pennart
Par l’Ecole des loisirs

Soyez le premier à accueillir 5 invités dans votre maison pour gagner la partie. Pour cela, vous devrez dire « qui est là ? » avant les autres joueurs, à chaque fois que 3 «  toc  » de couleur identique apparaîtront ! Attention, le loup est revenu et il rode ! Ne tombez pas sur lui pour ne pas que votre maison se vide…

Une règle de jeu suffisamment simple pour être assimilée rapidement, un univers sympa, un encombrement minimum… Ce jeu a tout pour séduire parents et enfants.
Il demande un bon sens de l’observation et de la réactivité.

Les parties restent assez courtes, ce qui est préférable pour garder l’attention des plus jeunes.
C’est un jeu plaisant, qui rassemblera toute la famille pour un bon moment de convivialité.
Il est parfait pour les petits, mais peut-être un peu simple pour les plus grands…
A partir de 4 ans.