Monthly Archives: March 2018

Le complot du trident

Standard

LecomplotdutridentDe Tristan Koëgel
Paru chez Didier Jeunesse

Dans le port d’Ostie, le trafic maritime est bloqué par un navire inconnu.
Publius et son neveu Lucius enquêtent. Ils ne vont découvrir à son bord que des cadavres, morts de la peste. À leur cou, un pendentif en forme de trident. Rome est menacée et la peste n’est que le premier fléau infligé à la ville et à ses habitants.
Une enquête haletante débute pour le duo…

Un roman policier qui se déroule pendant l’Antiquité romaine ? Intriguant !

Le début semble tranquille mais rapidement, le rythme s’accélère en s’appuyant sur une intrigue bien menée qui ménage le suspense jusqu’au bout. L’ambiance nous plonge dans une Rome antique plus vraie que nature. Complots, trahisons, coups fourrés, tout y est !

Le style est assez soutenu mais reste accessible pour autant, tout en ciblant les lecteurs un peu plus aguerris, à partir de 12 ans.

Ce roman original est une franche réussite.

Advertisements

Calpurnia et Travis

Standard

CalpurniaDe Jacqueline Kelly
Paru chez L’Ecole des loisirs

A douze ans, le monde de Calpurnia Tate ne dépasse pas les limites du comté de Caldwell. Mais, pour qui sait regarder avec étonnement et curiosité, il y a là mille choses à découvrir. Son frère Travis rapporte à la maison un tatou, des geais bleus et un coyote, toutes sortes d’animaux sauvages qu’il veut apprivoiser en cachette. Et son grand-père initie Calpurnia aux mystères des sciences naturelles. La famille de Calpurnia accueille sa cousine Aggie, et, surtout, un vétérinaire vient s’installer près de chez eux. Pour Calpurnia, c’est l’occasion rêvée de donner enfin corps à ses ambitions…

Quel plaisir de retrouver la pétillante Calpurnia, surtout en début de printemps. Ce nouvel épisode se passe après le premier mais les deux livres peuvent être lus indépendamment. Cela ne pose aucun problème.

J’ai pour ma part préféré le premier, peut-être l’attrait de la nouveauté, en tout cas la relation grand-père-petite fille m’a particulièrement parlé. Calpurnia était “toute neuve” et enthousiaste, ce premier tome était un vrai régal. J’ai trouvé le second un peu en retrait. Même si la jeune fille s’affirme, il n’y a pas de coup de théâtre par rapport au premier et le duo frère-sœur évince un peu le grand-père.

Pour autant, le cheminement de cette féministe avant l’heure est agréable à lire. On sourit à la voir se démener pour exister ! On admire son audace, sa témérité, sa volonté. Elle a du cran la petite ! On se fâche avec elle devant l’injustice. Tout cela semble si lointain par rapport à l’époque à laquelle on vit. Et pourtant ce n’est finalement pas si vieux…

Chien pourri – Le pop up !

Standard

Chienpourri_popupDe Colas Gutman et Marc Boutavant
Paru chez l’Ecole des loisirs

Chien Pourri et son ami Chaplapla en ont assez de jouer au Monopourri sur leur vieille serpillière. Pourquoi n’iraient-ils pas visiter Paris, si un camion poubelle veut bien les prendre en stop ? A eux les merveilles de la capitale, ils vont toutes les visiter, de Notre-Drame au métropolichien, sans oublier les égouts, bien sûr…

Pour la première fois en version pop up, Chien Pourri a mis le paquet !
L’histoire existe en version standard, il s’agit de Chien pourri à Paris. Comme dans tous les chiens pourris, l’humour est très grinçant, voire glaçant par moments. Le récit, farfelu comme il se doit, est émaillé de bons mots et d’expression détournées. Quiproquos, rebondissements, tous les ingrédients de la série sont réunis pour une visite de Paris comme vous ne l’avez jamais vu, stimulant au passage la curiosité du lecteur.

Ce qui change surtout ici, c’est l’écrin. Avec ce pop up soigné, on passe côté beau livre. Très beau même. Les illustrations en volume qui se déplie sont superbes et grandes. Toutes  les pages ne proposent pas de pop-ups. Il y a aussi des images “animées” plus simples, notamment avec des tirettes. Cerise sur la poubelle, un plan de Paris format affiche est inclus !

Chienpourri_popup2

Si Chien Pourri vous plait, il en existe déjà un certaine nombre. Le dernier en date, Chien Pourri fait du ski vous permettra de prolonger votre saison de ski ou de préparer la prochaine. Tout un programme hilarant à l’hôtel du vieux chat laid de Chameaunix !

Chienpourri_ski

Mes promenades sonores

Standard

D’Agnes Chaumié
Illustrations Eva Offredo
Paru chez Didier jeunesse

Un paysage à écouter et à regarder. Une histoire à lire à voix haute.
Des bruitages délicats comme autant de petites musiques pour les tout-petits.

Dans ma foretDans la forêt des drôles de bruits
Une histoire réduite au minimum, avec de nombreux détails à observer dans les illustrations.
Nous suivons un petit singe orange dans la forêt où le vent souffle…
Sur chaque double page, l’enfant pourra activer une puce pour écouter des bruitages en lien avec le thème et l’ambiance. Les bruitages sont agréables et permettront à l’enfant de se projeter dans l’histoire. Ils durent assez longtemps à chaque pression.

Dans ma villeDans ma ville
Celui-ci aborde les bruits de la ville : les motos qui pétaradent, les klaxons, la fanfare…
Nous suivons cette fois un chat orange.
Les illustrations de Dans ma ville sont encore plus fournies, avec énormément de détails à regarder.
On retrouvera bien sûr ici aussi les puces de bruitage, pour se mettre dans l’ambiance de la ville et retrouver des sonorités que l’enfant pourra identifier.

Ces livres sont très bien pensés, dans un format cartonné sympa et garantiront de longues minutes d’amusement. Je les trouve originaux, esthétiques et bien faits.
Dans cette même collection, il existe également Voyage en mer et Un jour à la campagne.

Une fois dans ma vie

Standard

UnefoisdansmavieDe Gilles Legardinier
Paru chez Flammarion

Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de la vie et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois façons d’aimer, dont aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Au milieu des hommes, cramponnées à leurs espoirs face aux coups du sort, avec tous les moyens et l’imagination débordante dont elles disposent, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts…
Fidèle à son humanité, grâce à son talent unique fait d’humour, de sensibilité et d’un exceptionnel sens de l’observation de la nature humaine, Gilles Legardinier nous entraîne cette fois à la croisée de chemins que nous empruntons tous un jour.

Une entrée en matière intrigante, une ambiance sympathique avec la vie d’un petit théâtre (mais au passé prestigieux tout de même) alternativement en toile de fond ou en premier plan, des personnages qui apparaissent progressivement pour former une “troupe” hétéroclite hautement attachante… Des destins qui se croisent, un ange gardien pas si angélique que ça, des déceptions, des rires, une bonne dose de fougue, des soucis, des plaisanteries… Le tout servi par une plume agréable et bien huilée et agrémenté par une généreuse dose d’humour.

Forcément, cette lecture a tout pour séduire !