Monthly Archives: December 2014

Le château des étoiles – 1869 La conquête de l’espace – Vol. 1

Standard

Chateau des etoilesAlex Alice
Paru chez Rue de Sèvres

 

Au XIXème siècle, d’intrépides explorateurs repoussent sans cesse les limites de l’inconnu. Avides de nouvelles découvertes, ils tournent leurs regards vers les étoiles…
1869 : La conquête de l’espace commence !

Un très bel objet, que cette BD. La couverture est somptueuse !
Le contenu n’est pas en reste…
C’est bien simple on ne lâche le livre qu’en arrivant à sa dernière page, et encore…  On en ressort tout chamboulé, comme ces pubs ou le gars semble être passé dans un champ de mines ou l’œil du cyclone alors qu’il a juste mâché le nouveau chewing-gum, celui-là même qui lui a fait vivre des aventures incroyables l’espace d’un instant. Ça fait un peu le même effet, dès qu’on tourne la première page !

Tout y est : un point de départ passionnant avec des découvertes scientifiques d’envergure, une intrigue passionnante, des personnages extrêmement attachants, un complot, des croquis de machines dignes de Jules Verne, des vrais méchants, de l’aventure et du vent dans les cheveux, des trahisons, des gentils, un zeste d’humour et de légèreté et surtout, un graphisme époustouflant.

Un énormissime coup de coeur…

En bref : vivement le volume 2 et surtout, foncez l’acheter, vous ne le regretterez pas !!!

Advertisements

L’allée du bout du monde

Standard

Allee du bout du mondeIsabelle Wlodarczyk
paru aux éditions Philomèle

Angleterre, XVIIe siècle. La guerre civile éclate.
Au milieu du chaos, le hasard réunit trois adolescents :
Dorothy et son frère Robin, issus d’une famille royaliste ; William, un jeune garçon sans parents.

Entre Londres et Paris, luxe et misère, fidélité et trahison ; entre amitiés et amours naissantes, leurs destins se scellent à jamais.

On reste avec Isabelle Wlodarczyk, avec cette fois-ci un roman. J’avais initialement prévu de faire une semaine “Isabelle Wlodarczyk” mais mon emploi du temps en a décidé autrement. Qu’à cela ne tienne, voilà tout de même mes impressions sur L’allée du bout du monde.

Eh bien, elles sont bonnes !!!

 Le roman est suffisamment bien documenté pour plonger efficacement le lecteur au XVIIème siècle. On y est tout à fait ! Déjà rien que pour ça, c’est une franche réussite. Par ailleurs, l’intrigue est palpitante (sans que ce soit la course effrénée non plus), avec une belle montée en puissance.
Les personnages sont quant à eux très attachants… Et le style est toujours impeccable !

Un roman qui se dévore avec grand plaisir.

______________________________________________________________________________________________

En bonus parce que vous le valez bien… un petit tour dans la vraie vie d’Isabelle.

1 – Quand as-tu écrit ta première histoire et comment cela s’est-il passé ?

Ma première histoire écrite pour les enfants-adolescents est un roman. Il s’agit de L’allée du bout du monde. J’avais eu connaissance par hasard de  l’histoire de William Temple et de Dorothy Osborne, deux Anglais aux amours improbables pendant la guerre civile, et cela m’a inspiré un roman d’aventures… allégorique. Je l’ai écrit au fil de la plume, par chapitres, sans savoir où cela me mènerait…en l’occurrence, je suis allée au bout du monde. Je me suis beaucoup amusée en l’écrivant. 

2 – Comment travailles-tu ?

Je bosse avec un petit carnet, je gribouille, je pique des mots dans le Furetière, un dictionnaire dont je suis amoureuse…(oui, je nourris une grande passion pour le 17ème). Puis, je m’assois à mon bureau, je mange des bonbons et j’écris tout ce qui me vient à l’esprit. J’adore travailler à “l’improviste” sans savoir ce que je vais raconter. Des impromptus… Mais souvent, je réponds à des commandes alors je me documente, je bouquine, je furète et j’écris!

3- Où travailles-tu ?

Je travaille chez moi dans un petit bureau, entourée de livres et de bazars hétéroclites. J’habite à côté de Montpellier, près de la garrigue. Quand je sature, je sors de mon bureau et je fais le tour du jardin.

4- Quel est le livre qui se trouve sur ta table de chevet en ce moment ?

Ma table de chevet est couverte de livres, mais je lis un bouquin sur des Indiens du grand Nord en ce moment pour un roman que je prépare…

Merci d’avoir répondu à nos petites questions Isabelle !

Célestin rêve

Standard

Couverture Célestin rêveD’Isabelle Wlodarczyk
Illustrations Toni Demuro
Paru chez éditions D’Orbestier, Rêves bleus

Dans la boutique de jouets, sur une étagère poussiéreuse, Célestin rêve. D’avant, du temps où Gaspard lançait dans les airs ses ficelles de pantin. Il devenait funambule, la voltige donnait le vertige et fascinait tous les enfants du cirque ambulant. Une histoire d’amitié sensible sur la fragilité du succès et sur le temps qui file… et défile.

Célestin rêve tout en finesse, avec beaucoup de sensibilité, de douceur et de poésie sous la plume d’Isabelle Wlodarczyk, une auteure que j’aime énormément. Ce très beau texte sur le temps qui passe en bousculant un peu les rêves au passage est très bien accompagné par les illustrations de Toni Demuro. Dans un style rétro, elle ajoutent encore une pincée de poésie à ce bel album et disent beaucoup avec simplicité.

Bonne journée

Standard

Bonne-journéeOlivier Tallec
Paru chez Rue de Sèvres

Comment classer ce livre ?
Album ? BD ? Ni l’un ni l’autre ???

Il nous offre une succession de grands et beaux tableaux avec leur petite légende. Il n’y a pas de fil conducteur mais on passe d’une scène à l’autre avec plaisir, voire avec gourmandise.

Les images sont pleines d’humour et le texte rajoute à chaque fois une pincée de cocasserie, un soupçon de jeux de mots, une pointe de référence bien sentie. Du bon humour qui ne tache pas, du bon humour qui fait du bien ! On finit sur un beau pied de nez !!!
Et en plus, il est beau !

À savourer délicatement et à feuilleter encore et encore à la recherche du détail qui nous aurait échappé à la première lecture.

Attention, ne convient pas aux enfants, mais fera sourire tous les enfants devenus grands…

Deux petits extraits

bonneJournee1BonneJournee2

Sortilèges, pirates et grand voyage… des livre-CD qui décoiffent !

Standard

Lila et les piratesLila et les pirates

Une aventure musicale de Nicolas Berton
avec Liz Cherhal, Pascal Parisot, JeHaN, Laurent Deshamps, Laurent Lachater & Remi Lelong
Paru chez Naïve

Lila, fille du grand Edward Tromblon part à la recherche de son papa.
Accompagnée du jeune Kiko elle va vivre une histoire faite d’aventures piratesques.
Embarquez avec Nicolas Berton et son équipage pour un voyage rock chaloupé entre steeldrums et guitares électriques.

Une petite histoire sympa, ponctuée de chansons enjouées et rythmées.
Ça swingue, ça rocke, ça bouge bien.

En plus de raconter une histoire, les chansons sont agréables à écouter : ce n’est pas parce que cela s’adresse aux enfants que la musique doit être gnian-gnian ou pleine de flonflons. Les petites oreilles sont tout à fait capables d’apprécier la bonne musique et le méritent même !

Pari réussi ici, pour Lila et les pirates, avec un bon moment d’écoute en perspective.

Des extraits ici : http://lilaetlespirates.free.fr/

sortileges_et_carafonsSortilèges et carafons

Texte Anne Loyer
Illustrations Anne-Cécile Boutard
Chanté par Gaëlle Méchaly, raconté par Nathalie Dessay
Paru aux éditions des Braques

Anaïs rêve comme elle respire. Espiègle et curieuse de tout, le quotidien est son terrain de jeu… et son imaginaire débordant donne à son monde des notes délicieusement fantaisistes ! De Ravel à Rossini, en passant par Desnos et Offenbach, on s’envole avec elle pour un voyage d’initiation à l’art lyrique, drôle et résolument moderne.

Au départ, Sortilèges et carafons est un spectacle de  la soprano Gaëlle Méchaly et du pianiste Ezequiel Spucches qui proposent un répertoire classique aux enfants.

Chez des Braques, c’est un livre CD haut en couleurs. Comme d’habitude, rien n’est laissé au hasard. Les textes sont finement ciselés, saupoudrés de touches d’humour sympathiques et les illustrations sont à la fois douces et colorées.

Un très beau livre CD, qui propose une découverte du chant lyrique aux enfants, adaptée à leurs univers. Son seul défaut serait de manquer un peu  de fil conducteur sur certaines transitions mais le lecteur auditeur est malgré tout vite emporté dans cette aventure.

TudorpahLe voyage du prince Tudorpah

Texte Denis Teste et Gilles Leroux
Illustrations François-Marc Baillet
Raconté par Arthur H
Paru chez Eveil et Découvertes

Le sommeil est plus précieux qu’on ne le croit et le pouvoir de la musique est plus fort qu’il n’y paraît. Une menace pèse sur le Royaume des Nuages Roses. Son jeune prince a perdu le sommeil. Pour le retrouver, il devra partir en quête d’un remède, loin de son palais. En chemin, il rencontrera des personnages incroyables, des dangers, de la magie et la musique qui sait apaiser les âmes troublées…
Ce conte emprunte à la tradition du conte musical indien, du conte oriental et des classiques européens. Il est le fruit de la rencontre de trois auteurs, musiciens, comédiens, producteurs, bien décidés à mélanger, les mots, la musique et les voix.

 

Un beau conte qui pourrait être “des mille et une nuits” où nous suivrons le prince Tudorpah dans son périple à la recherche du sommeil.

Une aventure palpitante, un livre retraçant l’histoire avec de belles illustrations et surtout un récit admirablement raconté par Arthur H dont la diction et la voix sont un régal et mettent parfaitement l’ambiance.
Les musiques sont très réussies, avec une petite ritournelle sympathique qui revient régulièrement pour rythmer le récit.
Dommage, toutefois, que le choix des voix des personnages ne soit pas à la hauteur du reste… Cela dit, c’est bien le seul reproche que je ferai à ce chouette livre-CD !