Monthly Archives: April 2015

L’amour au subjonctif

Standard

COV_amour_subjonctif.inddDe Pascal Ruter
Paru chez Didier Jeunesse

Romeo aime Juliette depuis la maternelle sans oser le lui avouer. Le voyage scolaire à Rome, loin du collège et des parents, est une opportunité à ne pas manquer ! Pour les élèves comme pour les professeurs, cette échappée belle sera déterminante : Mme Kroc, qui enseigne le latin, tombe dans les bras de Tarzan, le chauffeur de bus amateur de séries télé, Mme Triolet, timide professeur de musique, dévoile ses talents de cantatrice, Slavpa découvre les bienfaits de la douche… Un roman « rock’n’roll » !

Chacun son style d’humour. Moi je l’aime tout en finesse… Alors forcément, celui de Pascal Rutter me parle. J’avais déjà fort apprécié ses romans précédents. Celui-ci ne m’a pas déçue.

Le thème du voyage scolaire est certes très porteur en soi, celui des amours d’ados aussi. Encore faut-il les traiter correctement, ces thèmes, tout porteurs qu’ils sont. Dans l’amour au subjonctif, on y est. L’adulte se revoit assis dans un bus en partance pour une destination exotique, l’ado se projettera avec délices à la perspective d’un prochain voyage…

Ce roman à la fois tendre et décapant est franchement drôle. Il est drôle à plusieurs niveaux, comme autant de poupées russes qui une fois ouvertes recèlent encore une belle surprise.

Laissez-vous emporter par ce road-movie rocambolesque qui a la délicatesse de nous entraîner dans son tourbillon tout en ménageant des surprises et de beaux effets. C’est pêchu tout en restant léger. On sent un brin de vécu, qui vient fort à propos renforcer la cocasserie de la situation. Du grand art !

Advertisements

Le rêve du papillon noir

Standard

reve du papillon noirD’Anne Thollier
Paru chez Talents hauts

Pour échapper à un mariage forcé, Lumière du Matin fuit son village et sa famille. Elle affronte les mille dangers qui menacent une fille dans un pays en guerre et croise la route de maître Liang, peintre, poète et philosophe qui va lui enseigner la peinture et l’aider à trouver sa place dans une Chine en pleine mutation.

Ce livre nous propose un beau voyage en Chine, en compagnie d’une fillette lumineuse, qui porte bien son nom, Lumière du Matin. Une fillette courageuse qui fera fi des convenances et d’un destin tout tracé, et aura la chance de croiser la route d’un vieux sage.

Tendre et dépaysant, le récit chemine avec une force tranquille et emporte le lecteur très loin, avec en prime, de beaux messages disséminés ça et là.

Quatre soeurs – Tome 2 Hortense

Standard

Quatre-soeurs-tome-2Scénario Malika Ferdjoukh
Illustrations Cati Baur

Dans ce deuxième tome de la série, il est question d’Hortense, 11 ans, qui passe sa vie dans les livres et se demande ce qu’elle va devenir : un personnage de sa série préférée ? Chirurgienne des maladies incurables pour venir en aide à sa nouvelle amie Muguette ? Ou bien comédienne ? Mais pour monter sur scène, Hortense va devoir vaincre sa timidité…

C’est dans son journal intime dont elle nous livre des extraits, qu’Hortense s’interroge et partage les hauts et les bas de sa vie d’adolescente.

L’amorce, très bien faite, permet de replonger dans l’univers de nos cinq sœurs préférées sans avoir nécessairement à relire le tome 1. On peut le faire pour le plaisir de les enchaîner mais on peut aussi s’en passer !

Cette fois-ci, nous cheminerons plutôt avec Hortense. La frêle et indécise Hortense, qui, comme tous les enfants de son âge se pose beaucoup de questions sur tout et rien, sur elle, sur les autres, sur son devenir. Les relations au sein d’une fratrie sont abordées ici avec justesse et sincérité, avec cette terrible confidence : “Si Bettina n’était pas ma sœur, je ne lui accorderais pas une miette d’attention.” On ne choisit pas ses frères et sœurs effectivement, pourtant, il y a ce lien qui nous unit et qui change tout. Malgré leurs différences, les sœurs Verdelaine sont unies comme les doigts de la main !
Toujours est-il qu’Hortense, malgré le soutien des ses sœurs aînées, du moins certaines, doit apprendre à se construire seule. Heureusement, il y a Muguette, sa nouvelle amie !

Un très beau roman graphique sur la vie, tout simplement.