Monthly Archives: July 2016

Petits jeux à partager

Standard

petits-jeux-a-partagerConception Marie Fordacq
Illustrations Marion Puech
Paru chez Tourbillon

Un livre composé de cinq plateaux de jeux : une marelle, deux jeux de l’oie, un jeu du serpent et de l’échelle et un jeu des petits chevaux.

Le titre est réjouissant, “petits jeux”, ça fait bien envie, mais alors “à partager”, là c’est le top !

Vous partez en vacances, vos enfants sont du genre à se chipoter pour un rien au lieu de regarder le paysage et/ou à demander quand est-ce qu’on arrive toutes les 5 minutes ? On annonce des bouchons ? Pas de panique, dégainez votre Petits jeux à partager et tout ira comme sur des roulettes !

Les jeux sont faciles à comprendre, on peut s’y mettre tout de suite. Les plateaux de ces jeux classiques revisités sont agréables. Dommage tout de même qu’ils ne soient pas plus variés, un seul jeu de l’oie aurait suffit.
Le format suffisamment grand mais pas trop est parfait, avec des pages en carton bien épais pour que les plateaux de jeu soient de vrais plateaux qui se tiennent. Les dés intégrés qui tournent sur une tige sont une brillante idée, ainsi ils ne partiront pas dans tous les sens sur la banquette.
Rien à dire, ce livre-objet a été très bien pensé !

Advertisements

Le cabaret des ombres – Une aventure des spectaculaires

Standard

cabaret

Scénario Régis Hautière
Illustrations Arnaud Poitevin
Colorisation Christophe Bouchard
Paru chez Rue de Sèvres

Qu’ils soient hercule de foire, homme volant, lanceur de couteaux ou lycanthrope, les membres de la joyeuse troupe du Cabaret des Ombres ont tous un talent certain… pour le trucage et l’illusion. Hélas, à l’heure où le Tout-Paris ne jure plus que par le cinématographe, leurs tours de passe-passe ne suffisent plus pour émouvoir les foules. Aussi, quand l’inénarrable professeur Pipolet leur propose de sauver le monde, ils se disent que le moment est venu pour eux de se montrer vraiment… spectaculaires.

Ce tome 1 d’une série a le mérite de proposer une histoire à part entière.

Après une introduction on ne peut plus intrigante, on entre assez vite dans le vif su sujet. Les personnages sont excellents, le ton est léger et plein d’humour, les décors sont magnifiques, l’histoire rocambolesque à souhait et le rythme dynamique. Excellent !!!!

Autant dire que cette BD qui s’adresse à un public très large a tout pour plaire !

Les matous chantent Boby Lapointe, Bourvil …

Standard

matousInterprètes : Les Matous
Illustrations : Laetitia Le Saux
Paru chez Didier jeunesse

Avec humour et énergie, Les Matous interprètent Boby Lapointe, Bourvil, mais aussi leurs chansons et tout un répertoire populaire, dans l’esprit des chansonniers des années 50.
Tantôt gouailleurs, tantôt tendres, à la manière des Frères Jacques, les sept chanteurs-musiciens s’amusent à se réapproprier ces rengaines, et leur bonne humeur est communicative.
Un livre-disque joyeux et truculent à savourer en famille!

Ce sera LE livre CD de votre route de vacances !!!

Le répertoire est top, de vrais pépites de la chanson française. Des bons mots, des jeux de mots, des rimes, de la tendresse, de l’humour, c’est un régal. En plus d’être sympathiques et intelligentes, ces chansons sont agréables à écouter, c’est gai, vivant et ça swingue !

Vos prochains tubes familiaux de l’été et au-delà.

Le cri du cerf

Standard

lecriducerfDe Johanne Seymour
Editions Eaux troubles

Un matin d’octobre, Kate plonge dans les eaux glacées de son lac près du village de Perkins, dans les Cantons-de-l’Est, et trouve le cadavre d’une fillette. Plus tard, une seconde victime confirmera la présence d’un tueur en série. Qualifiée par ses pairs de vindicative, le sergent Kate McDougall devra mener l’enquête la plus difficile de sa carrière. Pour démasquer la Bête, elle aura à affronter ses démons et remonter le fil de son passé. Une démarche qui l’entraînera au cœur d’un cauchemar et qui risque de briser le fragile équilibre sur lequel elle a bâti sa vie. Une vie marquée par le cri du cerf.

J’ai choisi de lire ce thriller canadien car le résumé et l’ambiance évoquée m’ont rappelé cette série Top of the lake qui m’avait beaucoup plu. Ici l’ambiance est moins pesante mais le cheminement de l’enquêtrice est tout aussi intense et prenant.
Pour autant, la comparaison s’arrête là car l’histoire est différente.

Dans Le cri du cerf, le récit à suspense est bien mené. L’enquête avance pas à pas, sans en dévoiler trop d’un coup mais sans créer d’énorme surprise non plus, tout en ménageant quelques rebondissements.
Petit bémol, la mise en page est parfois déstabilisante, avec des lignes très longues et un mélange entre les dialogues et la narration qui peut gêner la lecture.
Cela étant, la lecture est divertissante, le style agréable et direct. On passe un bon moment.

Purée de cochons

Standard

Puree de cochonsTexte Stéphane Servant
Illustrations Laetitia Le Saux
Paru chez Didier jeunesse

Je fais de la purée de petits cochons.
Pour un, pour deux, pour trois, pour… moi !

Le loup est bien content, la chasse a été bonne : 3 porcelets. Au moment de les cuisiner, ça se corse car les petits cochons sont malins et demandent à être accommodés correctement. Seulement voilà, le loup ne sait pas lire et ne peut donc pas s’exécuter. Qu’à cela ne tienne, les petits cochons vont lire  la recette et lui indiquer les ingrédients. Ces petits cochons, décidément très malins mènent le loup par le bout du museau et l’envoient à droite à gauche…

Cette histoire qui fait intervenir de nombreux personnages de contes classiques est férocement drôle. Elle est féroce parce qu’il est tout de même question de dévorer les petits cochons mais drôle en même temps car ceux-ci font les malins et le loup ne marche pas, il court ! Côté humour et légèreté, les illustrations ne sont pas en reste. Elles sont colorées, lumineuses, pleines de détails croustillants et accompagnent à merveille le récit !

Finalement, on parle donc ici surtout de lecture et de son apprentissage. Il faut savoir lire pour s’en sortir ! Mais on parle aussi de bien manger et même si ce n’est pas le thème principal, c’est important.