Category Archives: Uncategorized

Les animaux fantastiques 2 – Les crimes de Grindelwald

Standard

Les animaux fantastiques2De J.K. Rowling
Paru chez Gallimard

En 1927, quelques mois seulement après son arrestation par le Congrès magique des États-Unis, Gellert Grindelwald s’évade et souhaite rassembler des sorciers de « sang-pur » afin de régner sur l’ensemble de la population non magique. Albus Dumbledore, un professeur renommé de l’école de sorcellerie de Poudlard, au Royaume-Uni, semble le seul en mesure de l’arrêter. Les deux hommes, anciens amis d’enfance, seraient devenus ennemis depuis un accident au cours duquel la jeune sœur de Dumbledore aurait perdu la vie. Dumbledore accepte la mission et fait alors appel à son ancien élève Norbert Dragonneau, qui a fait ses preuves en ayant déjà su déjouer les plans du mage noir. C’est l’occasion pour Norbert de retrouver ses amis Tina, Queenie et Jacob4, à l’heure où le monde magique se fragmente plus que jamais.

De façon générale, je ne raffole pas des récits sous forme de pièce de théâtre. Dans le premier tome, le récit palpitant avait pris le dessus et l’expérience ne m’avait pas déplu. Cela a moins bien marché pour ce tome 2, dont l’intrigue, bien que restant dynamique est en-dessous de celle du tome 1. Peut-être parce qu’il n’y a plus l’effet “nouveauté” ou tout simplement parce qu’elle est moins bien ficelée… Je me méfie toujours des tomes 2, mais il est impossible de résister à la perspective d’un roman de J.K. Rowling, surtout lorsqu’il se présente avec une aussi belle couverture. Malheureusement, celui-ci ne m’aura pas convaincue plus que cela même si j’ai passé un moment de lecture agréable.

Advertisements

Brigade Verhoeven Tome 2 Irène

Standard

Brigade Verhoeven2Scénario Pascal Bertho, d’après un roman de Pierre Lemaître
Illustrations Yannick Corboz
Couleur Sébastien Bouët et Fabien Blanchot

Le lundi 7 avril 2003, Camille Verhoeven, commandant à la Brigade criminelle, est appelé sur une scène de crime dans une friche industrielle de Courbevoie. Deux femmes ont été torturées, tuées, dépecées… Un crime particulièrement épouvantable et déroutant. Un assassin qui a tout prévu, jusque dans le moindre détail et qui, semble-t-il, connaît bien Verhoeven. Un peu atypique, notre commandant : la quarantaine, né hypotrophique, chauve comme un oeuf, amoureux d’Irène et bientôt père de famille. Accompagné de son équipe hétéroclite et efficace, parviendra-t-il à arrêter ces crimes avant qu’il ne soit trop tard ?

Cette série BD policière se met super bien en place, d’après des nouvelles de Pierre Lemaître. Ce tome 2 tient super bien la route malgré le format court et les dessins sont agréables, avec de belles couleurs. L’intrigue va très vite, sur les pas du tueur, avec une belle montée en puissance efficace. On ne souffle pas une minute. Le rythme parfait pour ce policier qui se lit d’une traite.

Un très bon épisode parfaitement orchestré.

Les secrets de Tharanis Tome 1 L’île sans nom

Standard

LesSecretsdeTharanisDe David Moitet
Paru chez Didier jeunesse

Quand les soldats de l’Empereur envahissent son château, soupçonnant à tort le duc de fomenter un coup d’État, sa fille Ambre de Volontas est contrainte de fuir. C’est le début d’un périple des plus tumultueux où la jeune fille, sans cesse traquée, doit changer d’identité. Alors qu’une épidémie de folie meurtrière frappe l’Empire de Tharanis, Ambre se réfugie sur l’Île Sans Nom. Là vit un ordre secret de magiciens. Mais à qui peut-elle vraiment faire confiance ? Sans le vouloir, Ambre se retrouve au cœur d’une prophétie qui va faire basculer son destin, et celui de tout le royaume…

Un personnage principal formidable au caractère bien trempé, de la magie, du mystère, une prophétie, une lutte pour le pouvoir… Tous les ingrédients d’une bonne saga sont réunis dans ce premier tome très prometteur, qui laisse espérer une suite croustillante.

Cette aventure est palpitante et explore différents environnements au gré des rencontres d’Ambre. La plume de David Moitet, toujours juste, fait le reste.

Speak

Standard

speakD’Emily Carroll (d’après le roman de Laurie Halse Anderson)
Paru chez Rue de Sèvres

Melinda a 15 ans. Ce soir d’été, au beau milieu d’une fête, la jeune fille est victime d’un drame. Elle appelle la police. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu’il lui est arrivé cette nuit-là. Tout simplement parce que Melinda, murée dans son silence, ne parvient pas à l’exprimer.

Le découpage de ce roman graphique est juste extraordinaire ! Et tout le talent et la sensibilité de la scénariste/illustratrice éclate pour servir ce récit. C’est presque une tempête… qui emporte le lecteur !

Cette histoire est une histoire du quotidien, d’adolescence désabusée, de mal-être, de communication impossible, de terreurs tues et elle fait d’autant plus mal que la communication est souvent difficile dans la “vraie vie”. Le regard et le comportement de la société sont très durs avec les victimes, ce n’est pas une bonne chose du tout. Avec une grande finesse, sans larmoyer ni rien atténuer pour autant, Speak met justement le doigt dessus, pour nous rappeler que nous avons tous une part de responsabilité à prendre.

Brindille et Ficelle Tome 3 – Toutou chipeur

Standard

Brindille3Texte Sinikka et Tiina Nopola
Illustrations Salla Savolainen
Traduction Johanna Kuningas
Paru chez Didier jeunesse

L’école c’est nul ! Ficelle est très déçue : le CP, ce n’est pas du tout comme elle l’imaginait. On se moque d’elle et personne ne veut être son ami ! C’est décidé, elle n’y retournera plus jamais ! A la place, elle ira promener des chiens et ce sera bien plus amusant.
Mais entre un toutou chipeur et une meute aux abois, c’est vite la pagaille au village !

Pas convaincue par le tome 1, j’avais botté en touche pour la sortie du tome 2.
Mais comme il faut rester ouvert d’esprit, j’ai lu le tome 3 et je ne le regrette pas. Je l’ai trouvé intéressant et divertissant.
Les personnages sont bien plus sympas, l’intrigue se tient avec des rebondissements et le tout est loufoque à souhait. Comme quoi, il faut toujours se faire une idée sur plusieurs tomes…

Le vol de l’autruche

Standard

Le vol deDe Crysten Sullivan
Paru chez Carnets Nord

Maggie, jeune fille de vingt-trois ans, est obèse. D’origine américaine, elle est installée à Paris depuis quelques années. Un jour, Maggie est embauchée dans une entreprise qui veut faire d’elle l’égérie des employés pour sa prochaine campagne de communication sur le bien-être au travail. Petit à petit, au gré des rencontres qu’elle fait, Maggie va se transformer et s’épanouir. Il y a d’abord Louis-Valentin, le jeune médecin de la boîte, qui apprécie ses rondeurs et l’invite à sortir avec elle. Il y a ensuite Leïla, sa collègue, qui lui coud des vêtements à la mode parfaitement adaptés à sa silhouette. Il y a enfin, « Bouddha », atteint d’une maladie orpheline, qui partage avec elle de gigantesques repas et s’occupe d’un forum internet dédié aux personnes en surpoids. Maggie « l’autruche », complexée, inhibée et mal dans sa peau va progressivement découvrir ses atouts et prendre son envol, à mesure qu’elle devient une icône.

Je ressors de cette lecture assez mitigée. J’avoue avoir été appâtée par la couverture. La quatrième de couverture m’a semblé intéressante également. Choisir un personnage principal obèse, quelle audace ! Je ne pouvais que me pencher sur ce roman, dont la quatrième vantait également l’humour et la finesse.

Hélas, le contenu m’a moins convaincue. D’abord il ne se passe pas grand chose. En gros, Maggie est obèse, moche, mal dans sa peau et très vite elle devient belle, attirante, bien dans sa peau et entourée de gens tellement bienveillants (à part la boss). Ensuite on retrouve un certain nombre de clichés au cours du récit, ce qui est toujours un peu agaçant. Enfin, l’aspect intimiste du roman cède vite la place à une histoire feel good finalement assez convenue.

Je dis donc “dommage, peut mieux faire”. J’aurais aimé trouver un peu plus de la finesse promise. Pour autant, cette lecture n’aura pas été désagréable, même si elle ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Yin et le dragon – Tomes 2 & 3

Standard

Yin2Yin et le dragon – Tome 2 Les écailles d’or
Scénario Richard Marazano
Dessin et couleurs Xu Yao
Paru chez Rue de Sèvres

Alors que les japonais occupent Shangaï, Yin cache un dragon d’or dans l’atelier de son grand-père. Mais les turbulents gamins des rues et le très fureteur capitaine Utamaro risquent de découvrir son secret.
L’étrange créature se remet peu à peu de ses blessures et révèle bientôt les raisons de sa présence dans le monde des hommes.
La rumeur gronde, Yin et ses amis doivent se préparer à la tempête qui approche.

Cette suite immédiate du tome 1 démarre immédiatement dans l’action. Le scénario est ici encore passionnant. On en apprend plus sur la mythologie et la terrible menace qui pèse sur Shangaï et l’humanité au sens large. Les illustrations sont toujours aussi grandioses, avec des couleurs sublimes et donnent une belle ambiance au récit. Le tome 3 sera sans aucun doute une apothéose haute en couleurs.

 

Yin3Yin et le dragon – Tome 3 Nos dragons éphémères
Scénario Richard Marazano
Dessin et couleurs Xu Yao
Paru chez Rue de Sèvres

La tempête que redoutaient Yin et ses amis est maintenant sur eux : Xi Gong, le grand dragon noir de la fin des temps a lancé son attaque sur le règne des hommes. L’armée japonaise est en déroute et rien ne semble pouvoir arrêter la folie destructrice du terrifiant dragon.
Yin et ses amis ne baissent pas les bras pour autant et comptent bien se battre pour leur survie et celle de leur monde. Mais la bataille s’annonce terrible…

Le grand format rend vraiment hommage aux couleurs et aux illustrations de cette trilogie. C’est une explosion de couleurs pour ce tome 3 qui le mérite amplement. Tout explose, dans un combat final époustouflant. Même si certains passages sont presque un peu confus, l’intrigue est poussée jusqu’au bout et reste passionnante. La conclusion de cette trilogie est vraiment belle, avec un petit message intéressant “notre monde sera ce qu’on fait de lui”.