Category Archives: Uncategorized

Ma guerre – De la Rochelle à Dachau

Standard

De Tiburce Oger
Paru chez Rue de Sèvres

Nous sommes là, le 8 mai 2015, à regarder mon grand-père maternel recevoir la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur. Lui qui toute sa vie préféra le silence, enfouissant sous une chappe de mystère à mes yeux d’enfant son terrible passé.

Et puis un déclic, des enregistrements et la mémoire toujours intacte qui se libère.

Une couverture belle et tragique à la fois qui percute de plein fouet et un thème important : voilà une BD à lire absolument !
T. Oger décrit le quotidien de son grand-père pendant la guerre : résistance, puis déportation. Sans artifices, le récit est livré brut, un peu comme une succession de souvenirs qui remonteraient à la surface. En tout cas c’est l’effet que cela donne. Pas de pathos, pas de romance, juste des faits. Parce que c’est comme ça que ça s’est passé et qu’il faut faire ce qui doit être fait.

Il s’agit d’un témoignage parmi d’autres. Chacun d’entre eux nous offre un point de vue différent. L’horreur est la même à chaque fois, mais chacun l’a vécue à sa façon et c’est ce qui rend chaque témoignage intéressant et utile.

Peut-être qu’une histoire plus romancée aurait conquis plus facilement les plus jeunes lecteurs ? Je ne sais pas mais une chose est certaine : ce choix bien que plus linéaire la rend terriblement percutante ! On perd parfois un peu le fil, puis on le retrouve. Ce n’est pas grave. Plusieurs lectures sont certainement nécessaires…
Enfin, pour terminer, l’illustrateur a fourni un bien bel écrin au récit. De superbes images dans les tons de bleu comme les rayures des vêtements de déportés, pour souligner encore l’horreur de la guerre et des camps de concentration.

Advertisements

Jonah tome 2 – Le retour du sept

Standard

 

Jonah2
« À partir d’aujourd’hui, tout va aller très vite, très, très vite » murmure Big Jim à Martha. Les parents adoptifs de Jonah ne croient pas si bien dire… Car si Jonah a désormais des mains, des parents qui l’aiment, et qu’il dispose également du précieux samaran, ce breuvage qui permet de dissimuler ses « pouvoirs » extraordinaires aux foudres de la nature, l’avenir n’est pas sans nuages…

Pourquoi le jeune garçon ne contrôle-t-il plus ses mains ? Quel est cet « autre » qui cherche à entrer en contact avec lui quand il est inconscient ? Que signifient ces mystérieux messages qu’il retrouve au réveil sur sa table de chevet ? Tant de questions auxquelles Jonah va tenter de trouver une réponse, toujours épaulé par ses amis de l’orphelinat.

Avec une seconde couverture toujours aussi belle que la première, on ne peut résister… Et la magie opère à nouveau.

Nous retrouvons notre héros, Jonah, et ses amis si attachants. Ils seront à nouveau emportés dans une aventure ébouriffante où des éléments du premier tome reviendront comme des clins d’œil, à mi-chemin entre fantastique et réalité. La confrérie secrète des sentinelles est toujours aussi mystérieuse et un super-héros fait son apparition. Mais qui est le sept et que cherche t-il ? Bien sûr tous ces fils vont à nouveau se croiser et se décroiser, pour notre plus grand plaisir, au gré de péripéties rocambolesques.

Une lecture extrêmement palpitante qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout.

Petit bémol sur ce second tome : l’épisode ne se termine pas vraiment. Même si le rythme de parution est soutenu (ouf, le tome 3 arrive en octobre !), c’est un peu frustrant tout de même. Et à la fois, on se projette déjà un peu sur le suivant !