La nébuleuse Alma

Standard

la nébuleuse almaDe Luc Blanvillain
Paru chez Ecole des loisirs

Le jour où Alma a embrassé Robin pour la première fois devant le lycée, après huit semaines de patience, de faux espoirs, de SMS, et près de vingt-six nuits passées à dormir le téléphone contre l’oreille au risque de griller ses neurones déjà bien endommagés par le coup de foudre, ce jour-là, elle a perdu sa meilleure amie. Comment aurait-elle pu deviner que, en venant partager avec Jade son bonheur tout neuf, cette dernière lui annoncerait que tout était fini entre elles ? Et pour quelle raison ? L’ennui ! Jade s’est lassée d’Alma qu’elle trouve trop gamine, égoïste et superficielle.
Certes, contrairement à son amie Jade, Alma ne s’est jamais souciée des sans-papiers ni des SDF ; elle ne milite dans aucune association et n’a jamais pris la peine de lire un seul article sur la guerre en Syrie. Mais est-ce une raison pour la chasser comme une malpropre ? Il y a autre chose. Forcément.  

Voilà un roman captivant, qui parle de l’adolescence, vue de l’intérieur.

L’adolescent donne souvent l’impression de jouer une pièce de théâtre dramatique. Tout est compliqué, sujet à questionnements, à hésitations. Les adolescents sont entiers, encore un peu petits et pas encore tout à fait grands. Alma en est le reflet parfait. Son monde s’écroule lorsque sa meilleure amie la « largue ». Nous vivrons ce drame à travers ses yeux, ainsi que la bataille entre ses différents Moi. Un « drame » qui n’a finalement rien d’extraordinaire sera le prétexte à une exploration très sensible de cette période parfois douloureuse de l’adolescence. Alma sera confrontée à un raz-de-marée d’émotions.

Pour répondre à ces grandes questions, l’auteur étaye son récit de belles citations poétiques, de réflexions profondes.
Le point de vue (intérieur) d’Alma donne une dimension fraîche et complètement réaliste au récit. L’environnement et le ton rendent tout cela très léger. Ainsi de nombreux passages font franchement sourire voire rire. Une lecture plaisir qui fait également réfléchir, avec un texte à la fois fort et léger, tout en finesse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s